Le Canada prévient les voyageurs gais qui veulent se rendre en Russie

Cet avertissement survient après que le gouverneur de... (Photo : Olga Maltseva, AFP)

Agrandir

Cet avertissement survient après que le gouverneur de Saint-Pétersbourg ait entériné un règlement qui criminalise la diffusion publique de comportements comme la sodomie, la bisexualité et le lesbianisme.

Photo : Olga Maltseva, AFP

La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement canadien met en garde les voyageurs gais qui doivent se rendre à Saint-Pétersbourg, en Russie, après que cette ville a adopté un règlement contre ce qu'elle appelle la «propagande homosexuelle».

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré vendredi à la Chambre des communes qu'il est fortement préoccupé par ce règlement qui, selon lui, va à l'encontre des valeurs canadiennes fondamentales que sont la liberté d'expression, les droits de la personne et la primauté du droit.

Cet avertissement survient après que le gouverneur de Saint-Pétersbourg ait entériné un règlement qui criminalise la diffusion publique de comportements comme la sodomie, la bisexualité et le lesbianisme.

La Ville explique que ce règlement, qui entre en vigueur ce samedi, vise à protéger les enfants. Mais les groupes de défense des droits des homosexuels y voient plutôt une tactique orchestrée par certains politiciens et l'Église orthodoxe de Russie.

Saint-Pétersbourg est la quatrième ville de Russie à adopter un tel règlement.

M. Baird a indiqué que le Canada avait formulé une plainte officielle, en plus de mettre les touristes en garde. Le ministre a expliqué que l'ambassadeur du Canada a écrit au gouvernement russe et qu'un avis aux voyageurs a été émis.

Saint-Pétersbourg est l'une des destinations touristiques les plus populaires de Russie - voire du monde - en raison de son caractère historique et cosmopolite.

Le nouvel avis indique notamment que «l'homosexualité est légale, mais elle reste mal perçue dans certains milieux. On recommande aux Canadiens d'éviter les démonstrations d'affection en public, car les homosexuels sont parfois la cible d'actes de violence».

L'avis ajoute que le nouveau règlement interdit «les activités publiques faisant la propagande de l'homosexualité, du lesbianisme, de la bisexualité et de la transsexualité chez les mineurs, ainsi que les activités publiques faisant la propagande de la pédophilie».

L'avis prévient enfin que «les manifestations et les comportements qui sont, ou qui semblent être, contraires à cette loi pourraient mener à une arrestation, à des poursuites et à l'imposition d'une amende».

M. Baird a indiqué que des avis aux voyageurs portant sur d'autres destinations pourraient être modifiés pour tenir compte des menaces qui planent sur les touristes gais.

«Nous allons certainement y penser, a-t-il dit. Évidemment, une de mes responsabilités principales en tant que ministre des Affaires étrangères est de faire la promotion des valeurs canadiennes à travers le monde, et c'est ce que je vais continuer à faire.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer