L'ère Ford prend officiellement fin à Toronto

Rob Ford... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Rob Ford

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

L'ère Rob Ford a officiellement pris fin, lundi, à Toronto.

Le mandat du coloré et controversé maire, dont le règne a été marqué par de multiples scandales, s'est terminé avec la passation des pouvoirs à son successeur, John Tory, qui a pris les rênes de la ville la plus populeuse du Canada.

La première ministre de l'Ontario Kathleen Wynne a rencontré le nouveau maire, un ancien chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, dans ses bureaux de Queen's Park.

Mme Wynne et M. Tory ont tous deux fait état de l'importance d'une collaboration entre tous les ordres de gouvernement.

Rob Ford, pendant ce temps, n'a été que peu vu en public depuis qu'on lui a diagnostiqué une rare forme de cancer, ce qui l'a mené à abandonner la course à la mairie. Il a cependant été élu comme conseiller.

Il a publié un communiqué dimanche pour remercier la population torontoise de l'avoir appuyé lorsqu'il était maire et promettre de se battre contre ce qu'il a appelé l'extravagance, le gaspillage et le manque de respect généralisé envers les contribuables et leur argent durement gagné.

John Tory et son nouveau conseil seront publiquement assermentés mardi à la première réunion du conseil municipal.

Rob Ford avait été élu maire en 2010 et est devenu une célébrité mondiale après une série de scandales, dont son admission d'avoir fait usage de crack lors d'une beuverie.

John Tory, pour sa part, dit avoir placé les transports au sommet de ses priorités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer