UMQ: des négos importantes attendent la nouvelle présidente

La mairesse de Sainte-Julie et présidente de l'Union des... (PHOTO ÉTIENNE RANGER, LEDROIT)

Agrandir

La mairesse de Sainte-Julie et présidente de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) Suzanne Roy.

PHOTO ÉTIENNE RANGER, LEDROIT

La Presse Canadienne
GATINEAU

Le mandat de la nouvelle présidente de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Suzanne Roy, pourrait être des plus mouvementés.

En plus des négociations pour réviser les régimes de retraite des employés municipaux, la mairesse de Sainte-Julie pilotera les pourparlers en vue de l'adoption d'une Charte des municipalités.

Une charte qui devrait changer considérablement le statut des municipalités. Celles-ci gagneraient en autonomie en s'émancipant du joug de Québec pour devenir réellement redevables envers les citoyens.

Lors des Assises de l'UMQ, qui prennent fin samedi à Gatineau, le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, s'est d'ailleurs engagé à adopter une loi-cadre en ce sens.

De nouvelles responsabilités qui devraient être assorties de ressources financières plus importantes, mentionne Mme Roy, qui ne tarde pas à rappeler qu'un nouveau pacte fiscal n'a toujours pas été conclu entre les municipalités et Québec.

Même si les négociations sur les régimes de retraite s'annoncent ardues avec les syndicats, Mme Roy ne s'attend pas à une confrontation ouverte.

La loi que le premier ministre Philippe Couillard s'est engagé à adopter pour encadrer les négociations permettra d'éviter «des négociations éternelles», dit-elle.

Elle se dit persuadée que les discussions entourant la majorité des régimes de retraite se régleront par la négociation et non pas par l'intervention d'un arbitre.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer