La personnalité de l'année 2017 de La Presse: Alex Harvey

Alex Harvey pourrait passer à l'histoire en 2018... (Photo Adam Ihse, TT, Archives Associated Press)

Agrandir

Alex Harvey pourrait passer à l'histoire en 2018 avec des podiums olympiques.

Photo Adam Ihse, TT, Archives Associated Press

Il a continué à multiplier les podiums, s'est imposé comme le meilleur athlète canadien de l'histoire de son sport et représente un bel espoir de médaille pour les prochains Jeux olympiques, en plus d'inspirer une nouvelle génération de jeunes athlètes. Alex Harvey est la personnalité de l'année de La Presse.

SEMAINE DU 5 FÉVRIER

DE GRANDES VICTOIRES

L'année 2017 a été exceptionnelle pour le skieur de fond canadien, un athlète de 29 ans originaire de Saint-Ferréol-les-Neiges qui fait preuve d'une longévité remarquable au sommet de son sport.

Tout en étudiant le droit - un cours à la fois -, il est devenu le meilleur fondeur canadien de l'histoire. Et la saison dernière, il a enfilé les succès dès ses premières courses.

Une médaille de bronze au relais en Suède, épreuve de la Coupe du monde, dès le 22 janvier, une première pour le Canada. Le tout au lendemain d'une médaille d'or au 15 km individuel, aussi en Suède, et peu de temps après une autre médaille d'or en sprint par équipes, en Italie, cette fois, autre épreuve du circuit...

Depuis le début de sa carrière, Harvey a été cinq fois médaillé aux Mondiaux, dans quatre épreuves différentes. Et il s'est retrouvé 24 fois sur le podium en Coupe du monde. Les victoires les plus frappantes ? Peut-être celles des finales de la saison 2016-2017, qui ont eu lieu à Québec l'hiver dernier, dont une victoire spectaculaire au sprint sur les plaines d'Abraham. Un grand moment de sport en 2017. Ou encore l'immense victoire, en mars, sur le 50 km des Championnats du monde de Lahti, en Finlande, l'épreuve-reine en ski de fond. Probablement la plus grande victoire de sa carrière, car c'était la première fois dans l'histoire des Championnats mondiaux qu'un Nord-Américain remportait une médaille au 50 km style libre. Cette année, il s'en va aux Jeux olympiques en Corée du Sud. Il part prendre enfin la revanche souhaitée après un passage difficile aux derniers jeux d'hiver, à Sotchi en 2014.

La Presse a choisi de souligner le travail de cet immense athlète en le sacrant « grande personnalité de l'année ». On a longtemps dit de lui qu'il était le fils de Pierre Harvey, autre géant de ce sport. Cette époque est officiellement révolue. Il est juste Alex et il pourrait en 2018 passer à l'histoire avec des podiums olympiques. On le lui souhaite.

DANS SES MOTS

Où est la plus belle neige ?

Au mont Sainte-Anne !

Où est le plus beau soleil ?

À la Seiser Alm [ou Alpe di Siusi], dans les Dolomites italiennes.

As-tu déjà pensé que tu n'avais aucun avenir ?

Non.

As-tu déjà pensé que tu n'aimais peut-être plus le ski ?

Non.

Quel est l'artiste qui t'inspire le plus ? Quelle personnalité scientifique, et pourquoi ?

Il n'y a pas vraiment d'artiste qui m'inspire. Si quelqu'un m'inspire, c'est Barack Obama (même si ce n'est pas un scientifique). Il s'est fait donner un pays en lambeaux économiquement et il a su revirer la situation en très peu de temps. Le travail qu'il a fait pour la science, notamment la reconnaissance des effets du changement climatique, porte encore ses fruits aujourd'hui malgré un président qui fait tout ce qu'il peut pour faire maintenant reculer la situation.

Aimerais-tu que tes enfants soient des champions dans un sport eux aussi ?

Oui et non. Oui, parce qu'une fois qu'on est rendu champion, tout est rose. Non pour les 15 années que ça va prendre pour s'y rendre !

À qui dois-tu le plus dans ta carrière pour le moment ?

Mes parents.

Qui est la personne qui sait te rassurer ? Toi, penses-tu que tu es bon pour rassurer les jeunes athlètes ? Ou es-tu meilleur pour les encourager ?

La personne qui sait me rassurer, c'est mon entraîneur Louis Bouchard. Et moi, je suis probablement meilleur pour les encourager, les jeunes.

Si tu devenais premier ministre, que changerais-tu ?

J'augmenterais les incitatifs à la pratique de l'activité physique. Dans les écoles et dans le portefeuille des familles.

Est-ce que les changements climatiques t'inquiètent ?

Oui.

Écoutes-tu de la musique dans tes temps libres ? Quel genre de musique ?

Oui, du hip-hop.

Si tu devais devenir une vedette rock, tu serais comme qui ?

Difficile à dire... Certainement pas comme Justin Bieber !

Fais-tu de la méditation ?

Non. Par contre, je fais de la visualisation la veille des compétitions.

Que manges-tu pour le petit-déjeuner ?

Ça dépend de ce qui est offert à l'hôtel où on loge. Idéalement : bagels, confiture, fromage, oeufs brouillés, petits fruits, jus d'orange et un café.

Es-tu un bon cuisinier ? Un bon réparateur (dans la maison) ?

Bon cuisinier, oui, mais ce n'est rien en comparaison de ma copine Sophie, pour qui c'est également une passion. C'est elle, la boss de la cuisine ! Je me décris comme un bon réparateur dans la maison. Ça reste à confirmer par ma copine. En tout cas, j'ai beaucoup d'outils dans le garage.

Combien de temps passes-tu par jour sur ton téléphone intelligent ? Beaucoup ou peu ?

Je passe trop de temps sur mon téléphone. Mais une journée sur dix, je n'y touche pas.

Es-tu un fan de jeux vidéo ? Lesquels ?

Pas vraiment, mais lorsque je suis sur la route avec mes coéquipiers, nous jouons sur la console XBox de l'un de mes collègues.

Aimes-tu mieux tes jambes ou tes bras ?

Hum... Mes bras ?

Arrives-tu à suivre l'actualité ? Quel événement (ou quels événements) retiens-tu de 2017 ?

Oui, je la suis. L'investiture le 20 janvier de Trump m'a frappé. Et ensuite le soulagement de constater qu'à lui seul, il ne peut pas faire grand-chose de concret pour semer le chaos chez nos voisins. La démocratie peut parfois sembler douteuse, mais au final, le système tient le coup.

Où aimerais-tu être dans 10 ans ?

Père de famille à Mont-Sainte-Anne.

Qu'as-tu fait de mieux, pour les autres, dans ta vie ?

Encore trop peu, mais j'ose croire que les visites que je fais dans les écoles du Québec permettent d'inspirer la jeunesse !

Que doit-on te souhaiter pour 2018 ?

Continuer d'avoir du plaisir dans ce que j'entreprends !




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer