De fortes précipitations attendues au Québec en fin de semaine

Il n'est pas exclu que des flocons tombent... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Il n'est pas exclu que des flocons tombent aussi dans la région de Montréal et dans le sud de la province puisqu'on s'attend à un «cocktail de précipitations», d'après Steve Boily.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Un imposant système dépressionnaire se dirige vers le Québec et pourrait entraîner d'importantes précipitations au cours de la fin de semaine.

Selon le météorologue Steve Boily, d'Environnement Canada, le ciel s'annonce nuageux dès vendredi et de bonnes quantités de précipitations devraient suivre surtout dans la journée de dimanche.

L'expert s'attend à ce que les chutes de pluie de la fin de semaine soient particulièrement «juteuses».

Les régions à l'ouest, l'Outaouais et l'Abitibi-Témiscamingue, ainsi qu'au nord du fleuve Saint-Laurent pourraient recevoir de bonnes bordées de neige, alors qu'on parle plutôt de pluie verglaçante ou de pluie dans le sud de la province.

Il n'est pas exclu que des flocons tombent aussi dans la région de Montréal et dans le sud de la province puisqu'on s'attend à un «cocktail de précipitations», d'après Steve Boily.

Le météorologue décrit le système en question comme «un très long front chaud» dont les modèles de prévision amènent parfois les précipitations du Midwest américain jusqu'au Québec. Il arrive cependant que l'avant du front chaud s'assèche, ce qui pourrait permettre à la province de s'en tirer.

On doit toutefois s'attendre à une fin de semaine d'averses de pluie dès vendredi, suivies de possibilités de grésil, de pluie verglaçante et encore de pluie en fin de journée dimanche. Comme les températures devraient se maintenir près de zéro, la nature des précipitations demeure variable.

Les régions de la Côte-Nord, du Lac-Saint-Jean, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie pourraient avoir droit à quelques centimètres de neige.

«Il y a énormément de variabilité entre les modèles météorologiques, note Steve Boily. La prévision officielle, dans le long terme, on voit du grésil. Nos prévisions varient entre la pluie et la neige.»

Une chose est sûre, les automobilistes vont devoir être prudents sur les routes.

Un printemps froid

Si vous avez l'impression que le printemps est plus froid que ce à quoi on est habitué, vous avez raison.

«En termes de température, on est en dessous des normales de manière significative. En date de mardi, dans le sud du Québec, on est entre 4 et 6 degrés en dessous des normales. Vers Québec, on est à 10 degrés en dessous des normales», confirme l'expert d'Environnement Canada.

Malgré tout, on se retrouve bel et bien dans une saison de transition, alors qu'on observe des caractéristiques estivales en termes d'humidité et hivernales en termes d'intensité des systèmes dépressionnaires.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer