Incendies de forêt: la Colombie-Britannique prolonge l'état d'urgence

L'état d'urgence EN Colombie-Britannique concernant les feux de... (PHOTO Ben Nelms, REUTERS)

Agrandir

L'état d'urgence EN Colombie-Britannique concernant les feux de forêt devait initialement prendre fin vendredi.

PHOTO Ben Nelms, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
KAMLOOPS, C.-B.

Le nouveau gouvernement de la Colombie-Britannique prolonge l'état d'urgence de deux semaines alors que les incendies de forêt continuent de balayer la province.

Le nouveau premier ministre John Horgan a affirmé, mercredi, qu'un soutien additionnel est nécessaire pour les communautés touchées et pour celles qui participent à la lutte contre les incendies.

L'état d'urgence devait initialement prendre fin vendredi et M. Horgan a dit regretter de devoir le prolonger.

Cela signifie que les personnes qui doivent rester à l'écart de leur domicile pendant plus de 14 jours recevront un deuxième versement de 600 $, a précisé le premier ministre. Ces sommes seront puisées d'un fonds de 100 millions de dollars administré par la Croix-Rouge canadienne.

M. Horgan a qualifié la situation de sans précédent, précisant qu'en règle générale, les personnes déplacées par un état d'urgence regagnent rapidement leur domicile.

Il a toutefois noté que certaines personnes qui avaient dû fuir leur résidence en raison des inondations printanières n'avaient toujours pas pu rentrer au bercail et que ces dernières seront aussi dédommagées.

M. Horgan a en outre annoncé que deux de ses ministres présideront un groupe de travail du cabinet chargé de s'assurer que la transition entre le gouvernement sortant de Christy Clark et le sien relativement à l'intervention d'urgence se fasse de la façon la plus harmonieuse possible.

Renforts australiens

Une cinquantaine d'experts australiens devaient par ailleurs arriver en renfort, mercredi, pour contenir le brasier en Colombie-Britannique.

Selon une porte-parole du service provincial d'incendies, les pompiers locaux profiteront de l'expertise australienne en matière d'équipement, de technologie et de soutien logistique.

Plus de 150 incendies de forêt font toujours rage dans le centre et le sud de la province, tandis que 45 000 résidants ont dû être évacués.

Outre leurs inquiétudes pour leur domicile, les sinistrés se font du souci pour les animaux de compagnie et le bétail qu'ils ont dû abandonner.

Les autorités du district régional de Cariboo invitent les résidants à contacter au besoin la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), qui intensifie ses efforts de sauvetage dans les régions visées par un ordre d'évacuation.

La Gendarmerie royale du Canada rapporte avoir arrêté un homme qui s'était rendu dans une zone d'évacuation pour nourrir l'animal d'un ami. La sergente d'état-major Annie Linteau rappelle que procédure à suivre est de contacter d'abord  les autorités locales.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer