Toronto: des déflagrations d'origine électrique perturbent l'heure de pointe

De la fumée s'échappait d'une grille d'aération et... (PHOTO ANNA MEHLER PAPERNY, REUTERS)

Agrandir

De la fumée s'échappait d'une grille d'aération et des explosions ont été entendues au centre-ville de Toronto.

PHOTO ANNA MEHLER PAPERNY, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Une intersection très achalandée du quartier financier de Toronto a été bouclée par la police en pleine heure de pointe, lundi en fin d'après-midi, après une série d'explosions causées par un incendie dans une installation électrique souterraine.

La première explosion a été entendue peu après 17 h. Une épaisse fumée noire pouvait être aperçue sortant des grilles sur le trottoir, près d'un édifice de la Banque Royale du Canada.

Les policiers tentaient d'éloigner les curieux de la scène, près des rues King et Yonge.

Le chef du service de lutte contre les incendies de Toronto, Matthew Pegg, a indiqué que l'incendie dans une installation électrique souterraine avait été maîtrisé. Les équipes surveillaient le déplacement de la fumée, a-t-il indiqué.

Des policiers portaient des masques chirurgicaux alors que la fumée restait suspendue dans les airs.

Selon la police, l'incident n'a fait aucun blessé.

Le sergent-chef Trevor Searles a précisé que les explosions s'étaient produites sous terre.

La société d'électricité Toronto Hydro a indiqué avoir envoyé des équipes sur place.

Les explosions ont forcé la fermeture d'une station de métro à proximité. Plusieurs lignes de tramway ont dû modifier leur trajet pour éviter le secteur.

L'édifice de la Banque Royale et des portions d'un centre commercial souterrain ont été évacués en raison de l'épaisse fumée, a indiqué le service des incendies.

Le chef de la brigade des pompiers Kevin Shaw a affirmé que le secteur demeurerait bouclé jusqu'à ce que les installations électriques soient mises hors service et que l'incendie soit complètement éteint.

«Nous ignorons la cause, il pourrait s'agir de l'humidité, de l'eau ou d'installations vieillissantes, ou toutes ces raisons», a dit M. Shaw aux médias, lundi soir.

Les travailleurs de Toronto Hydro étaient toujours incapables d'accéder aux installations, lundi, à 21h, a indiqué la porte-parole Tori Gass. Les environs étaient encore trop risqués pour que les employés puissent faire une inspection.

Vidéo tirée du compte Twitter de Mike Amsterdam

Selon la police, on ne signale aucun blessé.

Le sergent-chef Trevor Searles a précisé que les explosions s'étaient produites sous terre.

La société d'électricité Toronto Hydro a indiqué avoir envoyé des équipes sur place.

Les explosions ont forcé la fermeture d'une station de métro à proximité. Plusieurs lignes de tramway ont dû modifier leur trajet pour éviter le secteur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer