Transports en commun: Québec invité à s'inspirer de l'Ontario

Dans son budget de 2015, le gouvernement de l'Ontario... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Dans son budget de 2015, le gouvernement de l'Ontario a promis des investissements de 31,5 milliards sur 10 ans dans les transports en commun de la province.

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

Le gouvernement du Québec devrait imiter l'Ontario voisin, « qui a déjà entrepris le virage de la mobilité durable », et qui dépensera cette année deux fois plus d'argent pour les réseaux de transports en commun que pour le réseau routier de la province.

Dans le cadre de consultations prébudgétaires, en vue du prochain budget provincial, l'Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, Transit, demande au gouvernement Couillard de hausser la part des budgets annuels de transports consacrée à des projets d'autobus, de trains ou de métro, afin de « combler son retard de compétitivité » par rapport à la province voisine.

Transit souligne que, dans son budget 2016-2017, le gouvernement de l'Ontario a fait passer à plus de 70 % la part de tous les investissements en transports qui sera consacrée aux transports collectifs dans l'ensemble de la province. Alors que 2,2 milliards sont prévus pour l'amélioration du réseau routier, le gouvernement de Kathleen Wynne investira près de 5,4 milliards dans les transports collectifs.

Au Québec, au terme de la même année, les sommes consacrées aux routes seront du même ordre qu'en Ontario, soit un peu plus de 2 milliards. Les investissements prévus pour les transports en commun (1,1 milliard) sont toutefois presque cinq fois moins importants qu'en Ontario et représentent 35 % des budgets annuels de transports prévus dans l'année en cours - soit, en proportion, environ moitié moins qu'en Ontario.

31,5 milliards sur 10 ans en Ontario

Les transports collectifs ont le vent dans les voiles à l'ouest de la rivière des Outaouais. Dans son budget de 2015, le gouvernement de l'Ontario a promis des investissements colossaux de 31,5 milliards sur 10 ans dans les transports en commun de la province.

Au moins une dizaine de projets de transports lourds sont en cours de construction ou approuvés par le gouvernement provincial. D'ici la fin de cette année, six nouvelles stations de métro seront inaugurées sur la ligne York-Spadina.

Pendant ce temps, de ce côté-ci de la rivière des Outaouais, le dernier Plan québécois des infrastructures prévoit des investissements de 7 milliards dans les transports collectifs d'ici 10 ans. C'est quatre fois moins que dans la province voisine.

Pour l'alliance Transit, Québec devrait augmenter de 35 à 40 % la part de ses budgets de transports qui va aux transports collectifs dès cette année, avec pour objectif de la hausser à 50 % des investissements annuels, d'ici 2022.

Selon l'alliance, ce réalignement budgétaire aurait pour effet de réduire de 17,3 à 15,3 milliards les sommes consacrées au réseau routier et de faire grimper le montant des investissements liés aux transports collectifs de 7 à 10,5 milliards, d'ici 2026.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer