Élisabeth II félicite le Canada pour ses 150 ans: «Une nation remarquable»

Un travailleur assiste à l'installation d'un portrait géant... (Michael Sohn, archives AP)

Agrandir

Un travailleur assiste à l'installation d'un portrait géant de la reine Élisabeth II, en 2015.

Michael Sohn, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La reine Élisabeth II a transmis à tous les Canadiens ses meilleurs voeux pour 2017, mais aussi ses félicitations à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

La souveraine souligne qu'au sein du Commonwealth et ailleurs dans le monde, les nations partagent la joie des Canadiens alors qu'ils entament une année toute spéciale.

Au fil des ans, précise-t-elle, « j'ai vu le Canada devenir une nation remarquable et se démarquer en tant que pays accueillant, respectueux et bienveillant. »

La reine rappelle qu'il y a 50 ans, à la veille des célébrations du centenaire, elle avait prié les Canadiens de continuer à donner l'exemple en incarnant les valeurs d'égalité, de liberté et d'inclusion. Aujourd'hui, conclut-elle, « ces valeurs demeurent ancrées dans l'expérience canadienne. Vous formez encore un pays jeune, mais vous avez déjà toute la maturité voulue pour suivre votre vocation. »

Toujours convalescente, elle n'assistera pas au culte du Nouvel An

Par ailleurs, la reine Élisabeth II n'assistera pas dimanche au culte de la nouvelle année à Sandringham : elle se remet toujours d'un « gros rhume » qui l'avait déjà contrainte à manquer le service de Noël, a annoncé le palais de Buckingham.

« La Reine ne se sent pas encore prête à se rendre à l'église parce qu'elle se remet encore d'un gros rhume », a indiqué le Palais-Royal dans un communiqué.

La monarque, qui a fêté en avril ses 90 ans, a déjà annulé sa présence au service de Noël pour la même raison. Elle est restée dans sa résidence de Sandringham, dans l'est de l'Angleterre, où la famille royale célèbre traditionnellement les fêtes de fin d'année.

La Reine et son époux Philip, 95 ans, avaient déjà dû retarder d'une journée leur départ pour Sandringham, à cause de ce même rhume.

Elizabeth II honore chaque année des centaines d'engagements, et il est rare qu'elle annule des déplacements pour raison de santé.

Elle devrait toutefois lever le pied en abandonnant désormais le patronage de 25 organisations et associations de bienfaisance (sur un total de 600) à d'autres membres de la famille royale.

En 2014, Elizabeth II avait assuré 393 engagements officiels et 341 en 2015, selon les médias britanniques.

Dans son traditionnel message de Noël, diffusé comme chaque année depuis 1957 à la télévision et à la radio, la monarque a salué cette année les « héros anonymes » du quotidien.

- Avec l'AFP




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer