Services correctionnels: opération de visibilité lancée par des syndiqués

Les membres du Syndicat des agents de la... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Les membres du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec sont sans contrat de travail depuis plus de 18 mois. Sur cette photo, certains manifestaient en mai dernier devant le palais de justice de Montréal.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des syndiqués oeuvrant en milieu carcéral tiennent jusqu'à jeudi, à Montréal et à Laval, une opération de visibilité afin de dénoncer le laisser-aller du gouvernement du Québec en matière de sécurité publique.

Le Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec entend utiliser divers moyens afin de dénoncer, dit-il, les lacunes du système correctionnel et les mauvaises conditions de travail de ces agents.

Mathieu Lavoie, président du syndicat affilié à la CSN, dénonce que ses membres aient à travailler dans des établissements désuets et surpeuplés, avec des outils vétustes et des effectifs insuffisants et souvent trop peu formés.

Le syndicat apposera des panneaux aux abords des centres de détention. Chacun d'entre eux abordera les problématiques propres à chaque établissement.

Les membres du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels du Québec sont sans contrat de travail depuis plus de 18 mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer