Justin Trudeau soutient une campagne affirmant que la pauvreté est sexiste

Justin Trudeau était au Saguenay jeudi pour un... (Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne)

Agrandir

Justin Trudeau était au Saguenay jeudi pour un caucus de deux jours.

Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SAGUENAY, QC

Le premier ministre Justin Trudeau s'est joint à une campagne sur les médias sociaux exhortant les leaders mondiaux à reconnaître que la pauvreté a un impact plus important sur les femmes que sur les hommes.

Dans une lettre publiée jeudi, M. Trudeau affirme que les femmes et les filles sont moins susceptibles de faire des études, plus susceptibles de vivre dans la pauvreté et courent un plus grand risque d'être atteintes par la maladie et d'avoir des problèmes de santé.

La missive a été écrite en réponse à un appel de ONE, un organisme cofondé par Bono, le chanteur du groupe rock irlandais U2, qui fait la promotion de projets en santé maternelle et infantile dans des pays en développement de l'Afrique et d'ailleurs.

Le groupe avait envoyé une lettre ouverte au premier ministre et à d'autres dirigeants en mars à l'occasion de la Journée internationale de la femme, leur demandant d'admettre que la pauvreté et les inégalités entre les sexes vont de pair.

Dans sa réponse, Justin Trudeau déclare qu'il est entièrement d'accord avec l'organisme et que la pauvreté est, en effet, sexiste.

Selon le site web de ONE, la campagne bénéficie également du soutien de l'animatrice et productrice Oprah Winfrey, des actrices Meryl Streep et Tina Fey, du chef de la direction de Facebook, Mark Zuckerberg, et de la philanthrope Melinda Gates.

«J'accepte votre défi d'agir comme leader. En tant que féministe, je sais que les femmes doivent être traitées équitablement, peu importe où elles se trouvent», écrit M. Trudeau, soulignant au passage qu'il a nommé un nombre égal de femmes et d'hommes au sein de son cabinet après son arrivée au pouvoir l'automne dernier.

«Il s'agit de l'un des premiers gestes que j'ai posés en tant que premier ministre et j'espère que nous pourrons servir de modèle pour les gouvernements du monde entier.»

Pour lire la lettre >>

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer