L'Ontario injectera plus d'un milliard pour un train léger sur rail à Ottawa

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le gouvernement ontarien injectera plus d'un milliard de dollars dans le projet de train léger sur rail (TLR) à Ottawa, ce qui permettra notamment de financer le trajet jusqu'à l'aéroport.

Le financement de la seconde phase du projet étendra le réseau sur 30 kilomètres vers l'est, l'ouest et le sud et ajoutera notamment un lien direct jusqu'à l'aéroport ainsi qu'un autre jusqu'à Orléans. En tout, 19 stations s'ajouteront.

La construction devrait commencer en 2018, lorsque la première phase en cours sera achevée. Le service serait offert à partir de 2023 sur le réseau élargi.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a fait l'annonce de cet investissement vendredi matin. Ce qu'elle a qualifié de « bond en avant majeur dans la modernisation de l'Ontario en matière d'infrastructures de transport » créera 1000 emplois à temps plein, facilitera les déplacements et contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre, a-t-elle affirmé.

Ces nouveaux fonds s'ajoutent à plusieurs autres annoncés par la province cette semaine et qui s'inscrivent dans la lignée de la promesse du gouvernement libéral d'investir 160 milliards $ sur 12 ans en infrastructures.

L'Ontario investira par ailleurs 150 millions $ dans la mise en place d'une ligne de métro supplémentaire au centre-ville de Toronto et 55 millions $ pour concevoir une future prolongation vers le nord.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer