Des investissements de 300 millions pour réparer les ponts fédéraux

Deux grands blitz de travaux sont prévus sur... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)

Agrandir

Deux grands blitz de travaux sont prévus sur le pont Champlain au printemps et à l'automne, ce qui entraînera de sévères entraves à la circulation durant au moins six fins de semaine.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

La société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) prévoit investir pas moins de 300 millions, cette année seulement, pour assurer la sécurité des grands ponts de la Rive-Sud et prolonger la vie utile des infrastructures fédérales de transport de la grande région métropolitaine de Montréal.

La société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

La société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée a annoncé hier qu’elle investira cette année 300 millions de dollars dans différentes infrastructures fédérales de la grande région métropolitaine de Montréal.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Les réparations qui seront effectuées sur le pont... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Les réparations qui seront effectuées sur le pont Jacques-Cartier permettront de prolonger de 50 ans la vie de l’infrastructure, estime la société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Les gigantesques chantiers qui seront mis en place, tout au cours de l'année, auront des répercussions importantes sur la circulation entre la Rive-Sud et Montréal. Ces entraves ont été planifiées en concertation avec les responsables des grands travaux de construction du nouveau pont Champlain et de l'échangeur Turcot, qui sont en cours dans le sud-ouest de la métropole.

Comme par les années passées, ce sont les entraves prolongées prévues sur le pont Mercier qui devraient entraîner les pires embouteillages au cours de l'été prochain. Petite consolation : ce devrait être la dernière année de réalisation des travaux de remplacement du tablier du pont Mercier, amorcés en 2008.

Pont Champlain : 126 millions

Plus de 40 % des budgets prévus en 2016 par PJCCI servira à réparer et renforcer le pont Champlain, en attendant son remplacement par un nouvel ouvrage en cours de construction, d'ici la fin de 2018. La société fédérale prévoit deux grands blitz de travaux qui entraîneront de sévères entraves à la circulation durant au moins six fins de semaine, au printemps et à l'automne. Le premier blitz est prévu lors des week-ends du 30 avril et du 7 mai prochains. Le second s'étendra sur quatre fins de semaine, en septembre et en octobre prochains. Dans chaque cas, la circulation sera fortement perturbée d'une rive à l'autre du Saint-Laurent. Les investissements de 126 millions permettront d'installer 48 treillis d'acier pour soutenir les poutres de rive très endommagées, de chaque côté du pont. La société fédérale prévoit aussi le remplacement de 11 joints de dilatation et la réfection de 6 des piles du pont Champlain.

Pont Jacques-Cartier : 85 millions

Des investissements de 85 millions sont prévus d'ici avril 2017 afin de financer la mise en oeuvre du « plus important programme de réparations d'acier de l'histoire » du pont Jacques-Cartier entre Longueuil et Montréal. Les travaux se dérouleront « d'une culée à l'autre » de ce pont emblématique de la métropole, qui sera de plus mis en lumière en vue des célébrations du 375anniversaire de Montréal. PJCCI poursuivra également la réfection du pavillon de l'île Sainte-Hélène, au milieu du pont. Une nouvelle oeuvre murale ornera la grande salle aujourd'hui inutilisée au coeur de cette structure. Les travaux entraîneront une quinzaine de fermetures complètes du pont, durant la nuit, et des fermetures partielles de week-end, mais aucune fermeture de voie prolongée, sur le pont ou le réseau routier local. Une voie de circulation sera retranchée par moments, sous le pont, sur le boulevard René-Lévesque, en direction du centre-ville de Montréal. Selon PJCCI, ce programme de réfection permettra de prolonger de 50 ans la vie du pont Jacques-Cartier.

Pont Honoré-Mercier: 46 millions

L'année 2016 devrait être la dernière du vaste programme qui aura permis de remplacer la totalité du tablier du pont Honoré-Mercier, et ce, dalle par dalle, depuis 2008. Cette année, 78 dalles de béton préfabriquées pesant chacune de 25 à 55 tonnes seront installées sur les trois rampes qui donnent accès au pont, à partir de la Rive-Sud. Durant ce chantier, qui sera en activité de façon continue durant huit semaines, du 24 juin à la fin août, la circulation sera limitée à une seule voie par direction. Les camions seront interdits durant les périodes de pointe au cours des quatre premières semaines de travaux, et complètement interdits de passage, durant les quatre dernières. Le chantier principal sera précédé d'une phase préparatoire qui s'étendra sur quatre fins de semaine, en mai et juin. Ces travaux de 46 millions devraient permettre de prolonger de 75 ans la vie utile de la portion fédérale du pont Honoré-Mercier.

Autres infrastructures : 43 millions

Une voie de circulation sur trois sera fermée sur l'autoroute Bonaventure, entre le pont Champlain et le centre-ville de Montréal, à compter de juin prochain, et ce, jusqu'à la fin de 2016. Cette fermeture vise à permettre la construction d'un mur de confinement qui servira de barrière contre le déversement de résidus toxiques qui s'infiltrent dans le fleuve, à partir des berges, sous l'autoroute. PJCCI prévoit aussi dépenser 8 millions pour la réfection des deux tubes de circulation du tunnel de Melocheville, en banlieue sud-ouest de la métropole. La circulation se fera en alternance dans les deux tubes jusqu'en décembre prochain. PJCCI estime que le temps d'attente moyen ne dépassera pas deux minutes pour les automobilistes. Enfin, la nouvelle piste cyclable construite en porte à faux sur l'estacade du pont Champlain sera inaugurée ce printemps. La piste sera complètement séparée des voies de circulation de l'estacade, utilisée principalement par la machinerie de chantier pour circuler entre l'île des Soeurs et la digue de la Voie maritime du Saint-Laurent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer