Une pièce et un billet pour les femmes canadiennes

Le premier ministre Justin Trudeau, la ministre de... (PHOTO MONNAIE ROYALE CANADIENNE)

Agrandir

Le premier ministre Justin Trudeau, la ministre de la Condition féminine Patty Hajdu et le ministre des Finances Bill Morneau présentent la pièce d'un dollar commémorant le centième anniversaire du droit de vote des femmes au pays.

PHOTO MONNAIE ROYALE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
OTTAWA

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le Canada a lancé mardi une pièce d'un dollar pour fêter le centième anniversaire du droit de vote des femmes et la banque centrale a lancé un concours pour faire figurer une femme célèbre sur un billet.

C'est en 1916 que les femmes ont obtenu le droit de vote aux scrutins locaux dans trois provinces de l'Ouest canadien et cinq millions de pièces d'un dollar ont été frappées pour en marquer les cent ans, a indiqué la Monnaie royale.

La pièce - figurant une femme déposant un bulletin de vote sous le regard d'une fillette avec l'inscription « Droit de vote des femmes 1916-2016 » -, a été dévoilée par le premier ministre Justin Trudeau.

Le chef du gouvernement a également lancé, pour le compte de la Banque du Canada, « une vaste consultation publique en vue de choisir la Canadienne emblématique » qui figurera sur un prochain billet de banque émis en 2018.

Excepté le billet de 20 dollars canadiens avec l'effigie de la reine Elizabeth II, chef d'État en titre du Canada, pays membre du Commonwealth, aucun autre billet en circulation ne fait place à une représentante du sexe féminin.

« En près de 150 ans d'histoire, les femmes, à l'exception notable de la reine, ont été très peu représentées sur les billets de banque », a déclaré le ministre des Finances Bill Morneau dans un communiqué.

« En 2018, nous engagerons un réel changement pour une nouvelle génération de femmes », a-t-il ajouté, même si l'élue de la consultation doit répondre à certains critères historiques.

Le public doit retenir une candidate « décédée depuis au moins 25 ans » qui « a oeuvré dans un domaine particulier ou s'est illustrée au service du pays », sans être bien sûr « un personnage de fiction ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer