Ontario: une offensive publicitaire contre la violence et le harcèlement sexuels

Le gouvernement de l'Ontario a dévoilé une nouvelle publicité dont l'objectif... (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Agrandir

CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Le gouvernement de l'Ontario a dévoilé une nouvelle publicité dont l'objectif est de mettre un frein à la violence et au harcèlement sexuels dans la foulée du lancement de sa campagne intitulée «Ce n'est jamais acceptable».

L'annonce en question vise à faire ressortir ce qu'il n'est pas acceptable de faire ou de dire.

Par exemple, elle met en scène un homme se réjouissant de se retrouver dans un autobus bondé puisqu'il pourra aisément y peloter les autres passagers de même qu'une élève se faisant une joie de répandre des rumeurs à caractère sexuel à travers son école.

La publicité initiale de la campagne, qui avait été lancée plus tôt cette année, dépeignait divers cas de violence et de harcèlement sexuels.

Son but était d'inciter les gens, qui sont témoins de scènes similaires à ne pas rester les bras croisés, pour ne pas laisser les agresseurs s'en tirer à bon compte.

Cette annonce a été visionnée plus de 2,5 millions de fois sur le populaire site «YouTube» et le gouvernement ontarien évalue qu'elle a permis d'atteindre pas moins de 85 millions de personnes à l'échelle planétaire.

Selon la première ministre Kathleen Wynne, ce qui est le plus encourageant dans toute cette histoire c'est qu'une recherche réalisée pour le compte du gouvernement démontre que, depuis le lancement de cette publicité en septembre, la proportion d'Ontariens se sentant obligés d'intervenir lorsqu'ils assistent à du harcèlement sexuel est passée de 37 à 58%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer