Défi du seau d'eau glacé: 15 millions pour la recherche

En 2014, la campagne du seau d'eau glacée... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

En 2014, la campagne du seau d'eau glacée est devenue virale sur les réseaux sociaux.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les dons recueillis il y a un an lors du défi du seau d'eau glacé, qui avait enflammé les réseaux sociaux, ont permis de financer la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA) à hauteur de 15 millions au Canada, soit dix fois plus que les investissements annuels des années passées.

En conférence de presse ce matin, la présidente de la Société canadienne de la SLA, Tammy Moore, a affirmé que la générosité des Canadiens ayant participé à l'«Ice Bucket Challenge» a permis de à son organisme de « disposer de ressources financières sans précédent ».

Au Canada, 3000 personnes sont atteintes de SLA, une maladie neurodégénérative qui entraîne une paralysie progressive et éventuellement, la mort.

En 2014, la campagne du seau d'eau glacée est devenue virale sur les réseaux sociaux. Le défi consistait à se verser un seau d'eau sur la tête en demandant à trois de nos proches de faire de même. Chaque participant s'engageait à faire un don pour la SLA. Au Canada, 26 millions avaient ainsi été récoltés.

En plus des 15 millions qui sont allés à la recherche, 4,4 millions de dollars sont allés en aide directe aux patients atteints de SLA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer