• Accueil > 
  • Actualités > 
  • National 
  • > Boîtes postales: une suspension du plan de Postes Canada réclamée par le syndicat 

Boîtes postales: une suspension du plan de Postes Canada réclamée par le syndicat

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) demande à... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) demande à Postes Canada de suspendre immédiatement le processus d'interruption de la livraison du courrier à domicile là où il doit entrer en vigueur, vu la formation du nouveau gouvernement fédéral, le 4 novembre prochain.

Mike Palecek, président national du syndicat, impute les compressions au service postal au gouvernement conservateur qui a été battu lundi dernier.

Le gouvernement Harper disait, en fait, que la décision appartenait à la société de la Couronne et refusait d'intervenir dans ses plans.

Le syndicat affirme que selon l'échéancier de Postes Canada, de nouvelles boîtes postales communautaires ont été mises en service le 19 octobre, jour des élections, et que d'autres le seront au cours du mois de novembre.

Le syndicat craint que Postes Canada n'accélère la mise en oeuvre du plan avant que le gouvernement libéral ne prenne les commandes.

En campagne électorale, le chef libéral Justin Trudeau s'était engagé à ce que le service de livraison du courrier à domicile continue d'être offert. Il n'avait toutefois pas été plus précis quant à un échéancier ou quant à ce qu'il adviendrait des boîtes communautaires qui viennent tout juste d'être installées pour remplacer la livraison du courrier à domicile.

Postes Canada a toujours justifié son plan par le fait qu'elle est confrontée à une baisse marquée et continue de la poste-lettre, à cause des nouvelles technologies, et qu'elle doit aussi veiller à rentabiliser ses activités pour assurer la survie à long terme de la société.

Invitée à commenter la demande d'interruption du processus de la part du syndicat, mercredi, Postes Canada n'a pas répliqué directement à la demande, mais a fait référence à l'arrivée au pouvoir d'un nouveau gouvernement.

«Nous avons hâte de discuter de nos plans avec le nouveau gouvernement. Notre objectif demeure d'assurer l'avenir du service postal pour tous les Canadiens en réglant les problèmes soutenus qu'entraîne la chute rapide des volumes de courrier», a répliqué la société.

Le dirigeant syndical Mike Palecek est convaincu que les personnes âgées, celles ayant une incapacité et d'autres ont été nombreuses à accorder leur vote aux libéraux en raison de leur engagement de maintenir la livraison du courrier à domicile.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer