Le SPGQ veut un mandat de grève

Le président du Syndicat des professionnels du gouvernement... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Le président du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Richard Perron.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les délégués du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont entériné une tournée de vote pour obtenir un mandat de grève.

Le président du syndicat, Richard Perron, explique que cette décision est la conséquence de l'inflexibilité de la partie patronale à la table de négociation de l'unité fonction publique.

Il précise qu'après avoir rencontré l'employeur à de nombreuses reprises, les négociations sont maintenant au point mort.

M. Perron soutient que la partie patronale refuse de discuter des demandes syndicales, et demeure intransigeante sur sa volonté de réduire la rémunération globale, y compris les rentes de retraite.

Les délégués du SPGQ ont approuvé des mandats de grève ciblée de courte, moyenne et longue durée. Ils ont également appuyé un mandat de grève générale de trois jours pouvant être pris en minutes ou en heures, de même qu'un mandat de grève générale illimitée pour des débrayages de soir et de fin de semaine.

La tournée de vote auprès des membres se tiendra du 13 octobre au 6 novembre. Les professionnels du SPGQ pourraient ainsi se prévaloir de leur droit de grève dès le 18 novembre.

Le SPGQ représente plus de 24 000 experts, dont environ 17 000 dans la fonction publique et 4400 à Revenu Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer