Cap-Breton: une communauté pour sauver des baleines échouées

Linden MacIntyre, un ancien journaliste vit à environ...

Agrandir

Linden MacIntyre, un ancien journaliste vit à environ un kilomètre de la baie où des baleines ont été trouvées.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
JUDIQUE

Environ 25 personnes d'une petite communauté de l'île du Cap-Breton se sont mobilisées pour tenter de sauver 16 baleines échouées après avoir été piégées sur les rives rocheuses de la baie St. George.

Linden MacIntyre, un ancien journaliste qui vit à environ un kilomètre de la baie, a indiqué croire que les baleines, des globicéphales, s'étaient retrouvées coincées mardi matin lorsque la marée a descendu.

Un résidant a remarqué les mammifères plus tard mardi matin, et a commencé à appeler des gens du coin pour l'aider à les garder en vie jusqu'à ce que la marée remonte.

Les fortes vagues suffisaient à garder les baleines mouillées. Il fallait toutefois s'assurer que leur évent soit libre, pour ne pas qu'elles se noient.

M. MacIntyre a raconté que lorsque la marée a commencé à remonter, les résidents se sont entraidés pour repousser les baleines dans l'eau. Certains se sont avancés dans la baie jusqu'à avoir de l'eau au cou.

Onze baleines ont survécu, mais cinq n'ont pas passé à travers cette journée, dont une petite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer