• Accueil > 
  • Actualités > 
  • National 
  • > C.-B.: Clark craint des feux à répétition en raison du réchauffement climatique 

C.-B.: Clark craint des feux à répétition en raison du réchauffement climatique

La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark... (Photo Darryl Dyck, La Presse Canadienne)

Agrandir

La première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark

Photo Darryl Dyck, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
WEST KELOWNA, C.-B.

Les incendies de forêt persistants en Colombie-Britannique pourraient être chose courante à l'avenir, a prévenu la première ministre Christy Clark, alors qu'elle se tenait, mercredi, non loin d'un feu menaçant des maisons dans sa circonscription.

Mme Clark a pris la parole près de l'incendie de Westside Road dans les environs de West Kelowna, où les flammes ont forcé les services d'urgence à ordonner l'évacuation de 70 maisons.

Il s'agit de l'un des dix ordres ou alertes d'évacuation à travers la province, alors que plus de 250 incendies brûlent, dont 43 ayant éclaté mardi à la suite d'une série d'orages.

La première ministre a dit craindre que les changements climatiques aient altéré les terres, asséché le territoire et augmenté la vulnérabilité aux incendies, faisant en sorte que le genre de situation que vit actuellement la Colombie-Britannique se répète plus souvent.

Le gouvernement provincial a dépensé jusqu'à maintenant plus de 140 millions de dollars dans le combat contre 1300 incendies de forêt qui ont éclaté cette saison, et Mme Clark a affirmé que la province pourrait dépenser entre 300 et 400 millions de plus cette année si la cadence se maintient.

Elle ne croit pas que les incendies obligeront la province à afficher un déficit, car le gouvernement a enregistré un surplus de 1,7 milliard l'an dernier et devrait avoir de nouveau un excédent durant le présent exercice.

«Je m'inquiète surtout que la saison des incendies de forêt ne nous donnera pas de répit et que nous verrons davantage de maisons menacées, plus de moyens de subsistance compromis, davantage de ressources forestières perdues», a dit la première ministre.

Mme Clark a affirmé que la Colombie-Britannique se devait de continuer à lutter contre les changements climatiques, d'être mieux préparée contre les incendies de forêt et de compter sur des ressources suffisantes pour les combattre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer