Épiceries: où sont les framboises du Québec?

Les grands détaillants plaident qu'il n'y a pas... (Photo Armand Trottier, srchives La Presse)

Agrandir

Les grands détaillants plaident qu'il n'y a pas assez de framboises québécoises pour répondre à la demande de leur clientèle.

Photo Armand Trottier, srchives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La saison des framboises est commencée au Québec, l'avez-vous remarqué? Les producteurs d'ici craignent que non. Ils déplorent que les épiceries québécoises fassent la promotion des framboises importées alors que leur saison est si courte.

Cette semaine, les supermarchés du groupe Loblaws offrent les framboises américaines en promotion, et Metro propose uniquement des framboises importées dans sa circulaire. Yourianne Plante, directrice générale de l'Association des producteurs de fraises et framboises du Québec, condamne cette pratique. Ses récriminations visent également le géant Driscoll. Cette entreprise californienne travaille avec des agriculteurs américains et mexicains. Ses petits fruits sont offerts à l'année, mais elle propose des prix très bas durant la saison québécoise. Mme Plante doute qu'il s'agisse d'un hasard, et les épiciers ne veulent pas dévoiler cette information «concurrentielle».

«C'est très dommageable, car l'habitude de l'achat local est moins implantée dans la framboise que dans la fraise», dit Yourianne Plante, qui ajoute que le bleuet en corymbe du Québec subit le même sort.

Réplique des épiciers

Les grands détaillants plaident qu'il n'y a tout simplement pas assez de framboises québécoises pour répondre à la demande de leur clientèle.

Dans sa prochaine circulaire, IGA offrira les framboises d'ici au même prix que les américaines, mais les formats québécois sont plus petits. Metro a annoncé jeudi qu'il allait finalement faire une promotion spéciale pour la semaine prochaine: les framboises québécoises au prix des américaines!

«À prix égal ET quantité égale, le client n'a aucune raison de ne pas favoriser la québécoise, dit Geneviève Grégoire, porte-parole de Metro. Nous avons bien hâte qu'il y en ait plus. On pourra peut-être un jour les mettre en page couverture de la circulaire, comme on fait avec la fraise du Québec.»

Fait à noter: chaque marchand appartenant à un groupe peut faire la promotion des produits locaux dans son épicerie, et certains mettent en évidence les fruits et légumes cultivés dans leur région, qu'ils soient ou non dans la circulaire.

Il y a environ 200 producteurs de framboises au Québec. La saison a commencé la semaine dernière et ne dure guère plus de trois semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer