Un professeur sous enquête après la publication de propos homophobes

Un collège de l'Ontario affirme avoir lancé une enquête après avoir reçu une... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Un collège de l'Ontario affirme avoir lancé une enquête après avoir reçu une plainte au sujet de commentaires homophobes que l'un de ses professeurs aurait publiés sur les réseaux sociaux.

Une porte-parole du collège St. Lawrence, qui a des campus à Brockville, Cornwall et Kingston, a confirmé que l'établissement scolaire se penchait sur des commentaires qui auraient été écrits sur Facebook.

Kelly Wiley a précisé que les commentaires étaient «profondément inquiétants» pour le collège et qu'une enquête immédiate était nécessaire.

Des captures d'écran d'un message apparemment publié par le professeur Rick Coupland ont commencé à circuler sur les médias sociaux. M. Coupland aurait ainsi partagé un lien vers un article au sujet d'un drapeau arc-en-ciel hissé à St. Petersburg, en Floride, accompagné du commentaire: «Ce sont les gais qui devraient être pendus, pas le drapeau.»

Le compte Facebook semblait avoir été supprimé, mardi.

Rick Coupland, qui enseigne la gestion des affaires au collège, n'a pas répondu aux demandes d'entrevue.

Le collège St. Lawrence assure que les commentaires publiés ne reflètent pas ses propres valeurs et ajoute avoir un code de conduite strict pour ses employés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer