Les incendies forcent l'évacuation de milliers de résidants en Saskatchewan

Selon le ministre saskatchewanais, la fumée a fait... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/COURTOISIE)

Agrandir

Selon le ministre saskatchewanais, la fumée a fait baisser la température de 10 degrés Celsius et a fait gonfler le taux d'humidité de 10 à 15%.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/COURTOISIE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
REGINA

Les incendies de forêt en Saskatchewan ont forcé l'évacuation de milliers de résidants, et la fumée était tellement rendue épaisse, mercredi, qu'elle parvient en fait à aider les autorités à maîtriser le brasier.

Le ministre provincial de l'Environnement, Steve Roberts, affirme que la couche de fumée qui couvre le nord de la province a bloqué l'accès aux rayons du soleil, contribuant ainsi à réduire la température et à augmenter le taux d'humidité. Les incendies sont moins instables dans ces conditions.

Selon le ministre saskatchewanais, la fumée a fait baisser la température de 10 degrés Celsius et a fait gonfler le taux d'humidité de 10 à 15%.

Les autorités ne disposent pas d'un nombre précis d'évacués, mais estiment que plus de 4000 Saskatchewanais sont abrités dans des centres d'hébergement et des hôtels des régions de North Battleford, Prince Albert, Saskatoon et Regina. M. Roberts affirme que d'autres évacuations pourraient être ordonnées dans les prochains jours.

En date de mercredi, il y avait 110 incendies actifs dans la province, et seulement dix d'entre eux avaient été maîtrisés.

Bien que la fumée aide pour les conditions météorologiques, elle complique le travail des avions-citernes qui sont dans l'impossibilité de décoller parce que leur visibilité est entravée. Les appareils seront prêts à partir lorsque la visibilité deviendra plus favorable, a indiqué M. Roberts.

Steve Roberts a expliqué que les conditions en Saskatchewan étaient propices à de tels incendies, étant donné que la province vient de sortir prématurément d'un hiver sec.

Près de 600 pompiers, 40 hélicoptères et 19 avions sont à pied d'oeuvre pour combattre les flammes. Le gouvernement saskatchewanais a reçu l'appui d'autres provinces et des employés du Dakota du Sud sont aussi en route.

Karri Kempf, directrice des services d'urgence des services sociaux de la province, a expliqué que les autorités procédaient à une rotation entre les centres où sont envoyés les évacués. Cela donne le temps aux travailleurs de chaque endroit de s'adapter chaque fois à l'arrivée de nouveaux résidants, a-t-elle ajouté.

Le centre à Prince Albert est actuellement plein, donc tous les résidants sont redirigés vers celui de Regina.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer