Les politiciens se font voir aux célébrations de la fête du Canada

Le premier ministre Stephen Harper s'est rendu mercredi... (Photo Fred Chartrand, La Presse canadienne)

Agrandir

Le premier ministre Stephen Harper s'est rendu mercredi au traditionnel rassemblement sur la colline du Parlement, qui a attiré cette année des dizaines de milliers de personnes.

Photo Fred Chartrand, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jennifer Ditchburn
La Presse Canadienne
OTTAWA

Les politiciens canadiens ont participé aux célébrations de la fête du Canada et en ont profité, au passage, pour propager leurs idées respectives à quelques mois des prochaines élections fédérales.

Le premier ministre Stephen Harper s'est rendu mercredi au traditionnel rassemblement sur la colline du Parlement, qui a attiré cette année des dizaines de milliers de personnes.

M. Harper s'est hissé sur la scène principale pour livrer ses souhaits, tout en reprenant des éléments de son discours de 2011 - une autre année électorale.

Il a déclaré que le Canada était une «île de stabilité» dans un monde perturbé par les crises économiques et politiques. Environ 34 000 personnes ont bravé la pluie pour écouter le discours de M. Harper, selon les estimations de la police.

M. Harper a aussi fait mention de l'attaque survenue au parlement en octobre dernier, qui a fait un mort, le caporal Nathan Cirillo. Le premier ministre a affirmé que ce drame avait démontré que la «menace est partout». Le Canada réussira malgré tout à surmonter ces épreuves comme il l'a toujours fait, a-t-il souligné, remerciant du coup les soldats des Forces armées canadiennes.

Les effectifs de sécurité étaient beaucoup plus considérables que les années précédentes à Ottawa. Certains policiers déambulaient sur la colline avec leurs armes semi-automatiques et les visiteurs n'ont pas pu s'approcher lorsque M. Harper et le gouverneur général David Johnston étaient sur les lieux. Le périmètre de sécurité était beaucoup plus étendu que les années précédentes.

Pour sa part, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair participait à cinq événements différents en compagnie de ses candidats dans la région de Toronto. Dans un communiqué, M. Mulcair a dit qu'il y avait plusieurs raisons d'être fier de détenir la citoyenneté canadienne, bien qu'il reste tant à accomplir, selon lui.

«Le NPD a une vision claire pour bâtir un projet de société durable. Les Canadiens et Canadiennes peuvent faire confiance au NPD pour amener des propositions concrètes afin de rendre la vie plus abordable pour les familles et faire du Canada un pays plus équitable», a-t-il affirmé.

Le chef libéral Justin Trudeau avait lui aussi cinq événements à son agenda, dont deux à Mississauga, en Ontario. Il en a aussi profité pour livrer un message à forte saveur électorale.

«Nous avons décidé que les identités peuvent s'additionner plutôt que de se soustraire. Pour former un pays non pas en dépit de ces différences, mais à cause d'elles. Il est important qu'on se rappelle toujours de ces valeurs qui nous unissent depuis un siècle et demi», a-t-il affirmé dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

Sur la colline du Parlement, le spectacle qui se déroulait sur la scène installée devant la Tour de la Paix mettait en vedette plusieurs artistes de tout le pays, dont les Québécois Marc Dupré et Karim Ouellet. Un hommage a également été rendu au tout premier chef du gouvernement canadien, John A. Macdonald. Les festivités dans la capitale nationale doivent se terminer par des feux d'artifice en fin de soirée.

Des événements festifs étaient prévus à travers le pays, notamment au Vieux-Port de Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer