Un adolescent d'Ottawa est accusé d'avoir logé de faux appels d'urgence

Un adolescent d'Ottawa qui aurait alerté inutilement les services d'urgence au... (ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

Un adolescent d'Ottawa qui aurait alerté inutilement les services d'urgence au Canada, à plusieurs reprises, pourrait aussi faire face à des accusations en Floride.

Le jeune, âgé de 17 ans, a comparu mardi au tribunal de la jeunesse de l'Ontario pour l'ouverture de son procès. Il faisait face à 60 chefs d'accusation, notamment d'avoir causé des méfaits et d'avoir «transmis des renseignements qu'il savait être faux, avec l'intention de nuire».

La Couronne a cependant ramené le nombre de ces accusations à 34, après avoir constaté que les autorités de Floride assemblaient leur propre dossier criminel contre le jeune Canadien.

La procureure Kerry McVey a indiqué mardi, en ouverture du procès, que la Couronne voulait faire entendre les témoignages d'adolescents de Californie, de Floride, de Laval et de Milton, en Ontario.

Elle a soutenu devant le tribunal que l'adolescent avait utilisé ses connaissances en informatique afin de se faire passer pour d'autres jeunes et d'alerter inutilement les autorités policières. Il aurait même raconté aux policiers que la mère d'un autre garçon gisait dans son sang.

L'adolescent, mineur, ne peut être identifié en vertu de la Loi sur les jeunes contrevenants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer