Les restes d'un soldat canadien de la 2e GM identifiés aux Pays-Bas

Un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale,... (Photo Virginia Mayo, archives AP)

Agrandir

Un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale, en Belgique.

Photo Virginia Mayo, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Les restes d'un soldat originaire de la Saskatchewan ayant péri durant la Seconde Guerre mondiale ont été identifiés aux Pays-Bas.

Dans un communiqué publié samedi, le ministère de la Défense nationale affirme qu'il s'agit soldat Albert Laubenstein et que les membres de sa famille ont été informés.

Le soldat Laubenstein sera inhumé officiellement au cimetière de guerre canadien Bergen op Zoom à Noord-Branbant, aux Pays-Bas.

D'après le ministère, le soldat est né à Saskatoon le 28 mars 1914. Il est entré dans l'armée en 1940 avant de servir au sein du 102e Bataillon de l'Artillerie royale canadienne, du 4e Régiment d'artillerie antiaérienne légère, du Corps d'infanterie royal canadien et du Régiment Lincoln et Welland.

Le soldat Laubenstein a été tué lors de la bataille de Kepelsche Veer, le 26 janvier 1945. Il fait partie des 50 hommes du Régiment Lincoln et Welland ayant péri pendant cette bataille.

Son corps a été enterré dans un cimetière de champ de bataille qui n'a pas pu être déplacé après la fin de la guerre.

En juin 2014, un amateur de recherches avec détecteur de métal a retrouvé les restes du soldat Laubenstein près d'un fleuve à Sprang-Capelle, aux Pays-Bas. L'armée précise que son identité a été confirmée grâce à une combinaison de fiches dentaires, de contexte historique et d'artefacts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer