Surplus d'électricité: les Innus de La Romaine exigent leur part

Le chantier de La Romaine.... (PHOTO FOURNIE PAR HYDRO-QUÉBEC)

Agrandir

Le chantier de La Romaine.

PHOTO FOURNIE PAR HYDRO-QUÉBEC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après s'être adressés à Hydro-Québec, les Innus de La Romaine font appel au premier ministre Philippe Couillard afin d'obtenir les surplus d'électricité qu'ils définissent comme un «bloc énergétique patrimonial innu» pour se lancer dans la production d'hydrogène.

Dans une lettre datée du 2 avril dernier envoyée à M. Couillard, que La Presse a obtenue, le chef d'Unamen Shipu (La Romaine), Adélard Bellefleur, demande que le gouvernement du Québec adopte une loi à cet effet. Il s'appuie sur une résolution adoptée par le conseil de bande.

Ainsi, M. Bellefleur affirme la volonté de sa communauté «d'être partenaire à part entière au développement économique du Québec». Il réclame donc les «surplus d'électricité non utilisés et gaspillés par Hydro-Québec, gaspillage de nos ressources patrimoniales, gaspillage contraire à nos principes et à notre spiritualité qui fondent nos valeurs et notre culture innues».

«L'utilisation du territoire et l'appropriation de nos ressources patrimoniales ont fait souvent l'objet de négociations avec Hydro-Québec, avec des mesures compensatoires plus ou moins satisfaisantes», souligne également le chef Bellefleur au premier ministre.

Première demande à Hydro

Il y a quelques semaines, Adélard Bellefleur s'adressait à Hydro-Québec pour obtenir un siège au conseil d'administration de la société d'État et, surtout, obtenir les surplus d'électricité. L'objectif avoué du Conseil des Montagnais d'Unamen Shipu est d'investir dans la production d'hydrogène.

La communauté n'a toutefois pas fait d'analyse sur le potentiel de la production et de la vente d'hydrogène. De plus, Unamen Shipu n'est pas raccordée au réseau électrique d'Hydro-Québec.

Demande analysée

Il a été impossible de recueillir les commentaires de M. Bellefleur, qui a demandé une rencontre avec M. Couillard. Du côté du cabinet du premier ministre, on confirme avoir reçu la lettre, qui a été remise au ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley. Au cabinet de M. Kelley, on a précisé hier que la demande du chef Bellefleur sera analysée et qu'il devrait avoir des nouvelles sous peu. Aucun autre commentaire n'a été formulé pour l'instant.

La demande des Innus d'Unamen Shipu est étroitement liée au mécontentement de la population à l'égard du projet hydroélectrique La Romaine. Une entente a été signée entre les Innus et Hydro-Québec en 2008, mais elle aurait surtout soulevé bien des frustrations. Ainsi, malgré la formation donnée aux Innus, ces derniers réussissent très peu à travailler au chantier La Romaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer