La police de Vancouver a discriminé les transgenres

Le Tribunal des droits de la personne en Colombie-Britannique a déterminé que... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
VANCOUVER

Le Tribunal des droits de la personne en Colombie-Britannique a déterminé que la police de Vancouver avait fait preuve de discrimination envers les transgenres, et qu'elle devait changer ses façons de faire.

L'instance a ordonné à la police de verser 15 000 $ à la transgenre Angela Dawson relativement à deux incidents remontant à 2010.

La membre du Tribunal Catherine McCreary a déterminé que les agents avaient fait preuve de discrimination à l'endroit d'Angela Dawson lorsqu'ils l'ont appelée par son nom légal, Jeffrey, et ont utilisé un prénom masculin même après qu'elle leur ait dit qu'elle s'identifiait comme une femme.

Mme McCreary a aussi montré qu'Angela Dawson avait subi de la discrimination en ne recevant pas l'aide médicale requise en prison peu après sa chirurgie de changement de sexe.

Bien que Mme McCreary ait rejeté plusieurs plaintes d'Angela Dawson, elle a déterminé que la manière avec laquelle les policiers identifiaient les transgenres et les traitaient en termes d'identification représentait une «discrimination systémique».

Le porte-parole de la police de Vancouver, le constable Brian Montague, a affirmé que le corps policier étudierait soigneusement la décision pour s'assurer que la sécurité de quiconque se retrouve entre leurs mains demeure une priorité de premier plan.

Angela Dawson a eu plusieurs démêlés avec la police de Vancouver, où est elle est connue sous le nom de «Rollergirl», puisqu'elle aime diriger le trafic en se déplaçant avec des patins à roulettes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer