Le groupe al-Shabab détesté par les Somaliens d'Edmonton

Un dirigeant de la communauté somalienne à Edmonton affirme que le groupe... (Photo archives AFP)

Agrandir

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Edmonton

Un dirigeant de la communauté somalienne à Edmonton affirme que le groupe extrémiste somalien Al-Shabab, qui a proféré des menaces à l'endroit du West Edmonton Mall, est détesté parmi les ressortissants. Il craint d'ailleurs que les Somaliens d'Edmonton subissent des conséquences négatives à la suite de cette nouvelle.

Jibril Ibrahim, président de la Société culturelle canado-somalienne d'Edmonton, dit avoir parlé à la police depuis la diffusion de la vidéo qui appelait ses militants à perpétrer des attaques dans de grands centres commerciaux. M. Ibrahim a ajouté que les Somaliens de la région étaient à l'affût de tout indice.

Il ne croit toutefois pas que des membres de la communauté répondent à l'appel d'Al-Shabab. M. Ibrahim a indiqué qu'il était «insultant» qu'un tel groupe agisse en leur nom. Il a assuré que ces extrémistes ne représentaient pas fidèlement la population somalienne.

Il a précisé que le groupe bénéficiait de l'appui des Somaliens au cours de la dernière décennie lorsque les troupes éthiopiennes avaient envahi le pays. Mais cet appui s'est volatilisé lorsque les gens ont vu qu'ils menaient des attaques violentes.

M. Ibrahim a relaté que certains Canado-Somaliens avaient déjà été affectés par les événements. Lundi, une femme a affirmé qu'elle s'était fait retirer violemment son voile à une station d'essence.

La vidéo, qui a été publiée dimanche, fait référence brièvement à l'immense centre commercial d'Edmonton. Al-Shabab avait perpétré un attentat dans un centre commercial de Nairobi, au Kenya, qui avait fait 67 morts.

Le West Edmonton Mall a été inauguré par la famille Ghermezians, des immigrants juifs de l'Iran qui ont immigré au Canada.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête actuellement sur l'authenticité de la vidéo présumée d'Al-Shabab. Elle a assuré qu'aucune «menace imminente» ne planait sur le Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer