Les Canadiens exaspérés par le manque de volaille d'élevage ethnique au pays

Il ne reste désormais qu'un seul fournisseur en... (Photo Jonathan Hayward, PC)

Agrandir

Il ne reste désormais qu'un seul fournisseur en poulet casher - les volailles Marvid, à Montréal.

Photo Jonathan Hayward, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steve Rennie
La Presse Canadienne
Ottawa

Les Canadiens sont exaspérés par le manque de volaille d'élevage ethnique au Canada, selon des documents du ministère de l'Agriculture du Canada.

Selon le rapport obtenu par La Presse Canadienne en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, les consommateurs auraient du mal à se procurer des types de volaille spécialisés - la poule Soie, ainsi que les poulets d'élevage thaïlandais, casher et hongkongais.

Les plaintes sont de plus en plus nombreuses au bureau du ministre Gary Ritz depuis la fermeture d'un des deux fournisseurs en poulet casher au Canada, le Chai Poultry, de Toronto, en mai 2013. L'entreprise a vendu son allocation des quotas à une usine de transformation de certification halal à Milton, dans le sud de l'Ontario.

Il ne reste désormais qu'un seul fournisseur en poulet casher - les volailles Marvid, à Montréal.

Le système de gestion des approvisionnements du Canada permet de contrôler la production de produits laitiers et de volailles. Les éleveurs se voient imposer un quota, qu'ils peuvent vendre par la suite. La concurrence étrangère est limitée par le contrôle des prix.

Depuis la fermeture du fournisseur torontois, les produits sont plus rares, de moindre qualité et à des prix exorbitants, selon le rapport.

En avril dernier, les éleveurs de poulet de l'Ontario proposaient à leurs membres de déposer une demande pour pratiquer ce type d'élevage. Or, il semble qu'aucune ferme ne corresponde aux critères requis pour produire de tels aliments.

Par ailleurs, plusieurs plaintes ont été formulées à l'endroit d'un fournisseur de poulet hongkongais de l'Ontario, dont le nom a été gardé confidentiel.

Selon le document, l'accessibilité à des produits de certification halal - la viande consommée par les musulmans - n'est toutefois pas entravée au Canada.

«Il y a assez de réserves de poulet halal sur le marché canadien», peut-on lire dans le rapport.

Le porte-parole du ministère de l'Agriculture James Watson a rappelé dans un courriel que les provinces étaient responsables du contrôle des inventaires pour la volaille d'élevage ethnique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer