Froid: les animaux aussi doivent être protégés

Comme les humains, les animaux peuvent aussi souffrir... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Comme les humains, les animaux peuvent aussi souffrir d'hypothermie.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La période de grand froid que vient de vivre le Québec incite le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation à rappeler qu'il est important d'apporter une attention particulière à la sécurité et au bien-être des animaux de compagnie, d'élevage et de loisir pendant l'hiver.

Le MAPAQ souligne que, comme les humains, les animaux peuvent aussi souffrir d'hypothermie.

Des amendes sont prévues pour les propriétaires délinquants, et même des poursuites. Le ministère fait appel à la population pour lui signaler les cas où les animaux ne sont pas protégés du froid adéquatement au 1-844-ANIMAUX.

Le MAPAQ rappelle que tout animal hébergé principalement à l'extérieur doit avoir accès en tout temps à un abri qui le protège convenablement des intempéries et qui lui permet de maintenir sa chaleur corporelle. Cet abri doit être suffisamment grand pour que tous les animaux puissent l'utiliser en même temps, mais il ne doit pas être trop vaste afin que la chaleur dégagée par les animaux puisse être conservée. L'entrée de l'abri devrait être protégée des vents dominants. On peut aussi ajouter de la litière, comme de la paille, pour garder les animaux au sec.

Le Ministère recommande aussi, par temps froid, de fournir de l'eau et de la nourriture en quantité suffisante pour répondre aux besoins énergétiques quotidiens accrus des animaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer