Un millionnaire qui s'ignore

Loto-Québec enquête pour retrouver le gagnant d'un lot... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Loto-Québec enquête pour retrouver le gagnant d'un lot de 1 million remporté le 11 juillet dernier.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Loto-Québec a lancé ses limiers sur la piste d'un amateur de loterie devenu millionnaire le mois dernier, mais qui ne semble pas encore s'en être rendu compte.

Le gros lot de 1 million de dollars du 11 juillet dernier a été remporté grâce à un billet de l'Extra acheté dans la municipalité de Sainte-Adèle, dans les Laurentides. Pour des raisons de sécurité, la société d'État refuse de dévoiler le nom du commerce.

Elle mène toutefois son enquête afin de retrouver le gagnant.

Chaque année, Loto-Québec distribue près de 1 milliard de dollars en lots. Son plus grand gagnant demeure toutefois le gouvernement du Québec, qui a encaissé 1,05 milliard en 2013-2014 grâce à sa société d'État. C'est tout de même 139 millions de moins que l'année précédente.

Les lots non réclamés profitent quand même aux amateurs de loteries, jure Marie-Claude Rivet, de Loto-Québec. «Ces sommes-là sont remises dans un fonds. [...] Les sommes sont retirées plus tard soit sous forme de lots bonis ou de tirages spéciaux», a-t-elle expliqué.

0 618 677

Si votre billet de l'Extra acheté le 11 juillet dernier dans la région de Sainte-Adèle porte ce numéro, vous êtes millionnaire. Manifestez-vous! Vous avez jusqu'au 11 juillet 2015 - à 16h30, précise Loto-Québec - pour toucher votre argent, à défaut de quoi vous perdrez le droit de le réclamer.

8,2 millions

La plus grosse cagnotte non réclamée avait été gagnée il y a deux ans dans le secteur de Rivière-du-Loup, dans le Bas-Saint-Laurent. Personne n'a réclamé le lot dans l'année qui a suivi la vente du billet de 6/49. L'argent est donc perdu. Pourtant, entre 500 et 600 personnes s'étaient manifestées auprès de Loto-Québec au cours de son enquête pour retrouver le gagnant légitime du gros lot.

98 %

L'immense majorité des gagnants de gros lots ne perdent pas de temps pour mettre la main sur leur magot. Seuls 2% d'entre eux prennent plus d'un mois pour le réclamer à Loto-Québec. «C'est un pourcentage minime» de lots qui ne sont jamais réclamés, selon Marie-Claude Rivet, porte-parole de Loto-Québec.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer