Un défilé de la Saint-Jean populaire malgré la pluie

La pluie n'a pas empêché le bon déroulement... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

La pluie n'a pas empêché le bon déroulement du défilé de la Fête nationale, hier, rue Sherbrooke Est, à Montréal.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Jasmin Lavoie
La Presse

La pluie battante n'a pas empêché des milliers de Montréalais d'assister au traditionnel défilé de la Saint-Jean-Baptiste dans la rue Sherbrooke hier après-midi à Montréal.

Bûcherons, Amérindiens, joueurs de hockey... le défilé de la Saint-Jean-Baptiste en a fait voir de tous les genres aux participants.

Sur le thème de «La grande envolée», les quelque 600 figurants qui ont participé à la marche qui a commencé à l'angle de la place de Léry et de la rue Sherbrooke Est ont illustré les transformations qu'a connues le Québec au cours de son histoire.

«Il y a toute une scénographie qui a été mise en place. Le défilé nous raconte vraiment une histoire. Celle de l'arrivée des colons à Montréal et de la transformation de la société jusqu'au Québec d'aujourd'hui, pluriculturel», a souligné Stéphanie Rodrigues, du Comité de la Fête nationale du Québec à Montréal.

À l'image de cette diversité, il y avait également plusieurs membres de communautés culturelles, de quoi faire plaisir au président du Comité, Maxime Laporte. «La Fête nationale reflète ces changements historiques. Les nouveaux arrivants sont davantage mis de l'avant; on veut davantage les rejoindre. C'est toute une nouvelle génération qui prend sa place aujourd'hui au Québec, et cela doit être reflété dans notre programmation.»

Politiciens présents

Au milieu des chars allégoriques et des musiciens aux imperméables transparents, on pouvait aussi voir des politiciens venus participer aux festivités. Fédéralistes ou souverainistes, ils ont surtout insisté sur le caractère apolitique de l'événement.

«Je suis juste ici pour profiter d'une magnifique parade à laquelle je participe chaque année. Le défilé est très important pour moi comme Québécois», a dit Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique.

Fierté d'être québécois

«C'est le moment de l'année où on se rassemble, peu importe notre allégeance. Aujourd'hui, j'ai entendu des discours des dirigeants de tous les partis qui expriment leur fierté d'être québécois», a souligné Mario Beaulieu, nouveau chef du Bloc québécois.

En plus des deux chefs fédéraux, la ministre de Culture et des Communications du Québec, Hélène David, la chef de Québec solidaire Françoise David et le chef de Projet Montréal Richard Bergeron faisaient également partie des dignitaires présents

Le cortège s'est rendu jusqu'au parc Maisonneuve, où le défilé a laissé place à un grand spectacle musical en soirée animé par l'humoriste Louis-José Houde.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer