Moncton: chapelle ardente pour les trois agents de la GRC

Les trois policiers de la GRC Dave Joseph Ross,... (PHOTO SEAN KILPATRICK, PC)

Agrandir

Les trois policiers de la GRC Dave Joseph Ross, Douglas James Larche et Fabrice Georges Gevaudan sont tombés sous les balles de Justin Bourque mercredi dernier, à Moncton.

PHOTO SEAN KILPATRICK, PC

La Presse Canadienne
MONCTON, N.-B.

Les dépouilles des trois policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) abattus la semaine dernière, au Nouveau-Brunswick, sont exposées en chapelle ardente lundi au Centre Wesleyan, à Moncton.

Le public est invité à rendre un dernier hommage à Dave Ross, âgé de 32 ans, de Victoriaville au Québec, Douglas Larche, âgé de 40 ans, de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, et Fabrice Georges Gevaudan, âgé de 45 ans, originaire de France.

Les trois policiers de la GRC sont tombés sous les balles de Justin Bourque mercredi dernier, à Moncton.

Les funérailles des trois hommes seront célébrées ce mardi à 13 h au Colisée de Moncton. Le public pourra y assister, mais les places seront limitées puisque jusqu'à 8000 policiers de partout au pays et de l'étranger sont attendus. Le premier ministre Stephen Harper et le gouverneur général David Johnston doivent aussi y assister.

Des sites publics de diffusion seront également aménagés à Moncton, Dieppe et Riverview pour permettre à tous ceux et celles qui le souhaitent de suivre l'événement en communauté.

La cérémonie sera également diffusée en direct sur internet, indique la directrice des communications de la Ville de Moncton, Isabelle Leblanc.

Ce dernier hommage sera précédé d'une procession d'honneur de la GRC dans les rues de Moncton. Le cortège se mettra en branle vers 11 h 30 et suivra un parcours de 1,6 km jusqu'au Colisée de Moncton. Des policiers canadiens et américains, de même que des agents provenant d'autres corps de services d'urgence, participeront au cortège funèbre.

Justin Bourque fait face à des accusations de meurtres prémédités et de tentative de meurtre. L'individu de 24 ans a comparu devant la cour vendredi. Sa cause a été ajournée au 3 juillet. Une partie de la ville de Moncton a été paralysée pendant près de 30 heures, le temps que les policiers retrouvent Bourque.

Les écoles de Moncton ont d'ailleurs rouvert leurs portes lundi.

Par ailleurs, les deux policiers blessés lors de la fusillade, Darlene Goguen et Éric Dubois, ont reçu tous deux leur congé de l'hôpital.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer