Rob Ford affirme bien vivre sa cure de désintoxication

Le maire Ford a affirmé au Toronto Sun qu'il recevait... (Photo MARK BLINCH, Reuters)

Agrandir

Le maire Ford a affirmé au Toronto Sun qu'il recevait de l'aide pour ses problèmes et a qualifié l'alcool de «la pire drogue entre toutes».

Photo MARK BLINCH, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
TORONTO

Le maire de Toronto, Rob Ford, se manifeste encore publiquement durant sa cure de désintoxication, affirmant à un quotidien de Toronto qu'il sera de retour pour tenter de se faire réélire lors des élections municipales d'octobre.

Le Toronto Sun écrit mercredi que M. Ford dit bien vivre sa réhabilitation, sans préciser à quel moment il pense revenir à la mairie et sans identifier le centre où il reçoit des soins.

Il avait annoncé la semaine dernière prendre un congé personnel afin d'obtenir de l'aide «immédiate» relativement à ses problèmes de consommation d'alcool. Quelques heures plus tôt, de nouvelles informations dans les médias avaient circulé sur sa récente consommation alléguée de drogues et des remarques désobligeantes prononcées par le maire.

M. Ford s'était alors envolé pour Chicago, mais n'était pas officiellement entré en territoire américain. On ignore où il se trouve, mais son avocat et son frère et conseiller municipal Doug Ford ont tous deux confirmé qu'il suit des traitements pour régler ses problèmes de dépendance.

Le maire Ford a affirmé au Toronto Sun qu'il recevait de l'aide pour ses problèmes et a qualifié l'alcool de «la pire drogue entre toutes». Il a ajouté qu'il continuait d'effectuer des appels pour ses électeurs pendant sa cure de désintoxication.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer