Le BST revient sur un accident aérien survenu au Nunavut en 2011

Le BST révèle que les deux pilotes ont... (Photo Adrian Wyld, PC)

Agrandir

Le BST révèle que les deux pilotes ont réalisé qu'ils avaient dévié de leur trajectoire avant que l'appareil ne finisse sa course contre une colline.

Photo Adrian Wyld, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a conclu qu'«un certain nombre de facteurs» ont contribué à un écrasement d'avion mortel survenu à Resolute Bay, au Nunavut, en 2011.

Le Bureau de la sécurité des transports du... (Photo Sean Kilpatrick, PC) - image 1.0

Agrandir

Photo Sean Kilpatrick, PC

Dans son rapport d'enquête rendu public mardi, le BST révèle que les deux pilotes ont réalisé qu'ils avaient dévié de leur trajectoire avant que l'appareil, un Boeing 737-210C de la compagnie First Air, ne finisse sa course contre une colline. Mais les deux pilotes ont interprété la situation de manière différente, et n'ont donc pas pu corriger le tir à temps, selon le BST.

À la lumière de ce qui s'est produit le 20 août 2011, le BST estime qu'il est primordial de trouver des «mesures pour améliorer les communications entre les membres d'équipage».

Le vol 6560 de First Air a percuté une colline située à l'est de la piste. L'écrasement a entraîné dans la mort quatre membres d'équipage et huit passagers, en plus de blesser grièvement trois autres personnes qui se trouvaient à bord.

La liste des décès comprenait notamment trois Néo-Brunswickois de Bathurst: Raymond Pitre, âgé de 39 ans, Steven Girouard, âgé de 38 ans, et sa fiancée Lise Lamoureux, âgée de 23 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer