Caisse secrète de la SQ: de nouvelles dépenses soulèvent des questions

Les fonds de la caisse secrète de la SQ n'ont pas servi qu'à payer des enquêtes... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Annabelle Blais
La Presse Canadienne

Les fonds de la caisse secrète de la SQ n'ont pas servi qu'à payer des enquêtes policières sur le crime organisé. Des voitures, des ordinateurs et des heures supplémentaires ont aussi été payés avec ce fonds qui n'a pas été vérifié par le vérificateur général depuis plusieurs années.

Ce fonds de 25 millions est versé annuellement par le gouvernement provincial pour appréhender des trafiquants ou payer des délateurs. Selon Radio-Canada, l'argent a aussi été utilisé à d'autres fins depuis une vingtaine d'années.

Ce fonds a aussi payé des aménagements pour la sécurité de la résidence de fonction de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau. Il a aussi payé le déménagement d'un haut gradé de la SQ puisqu'un membre du crime organisé venait d'emménager dans la maison voisine. Parmi les autres dépenses, Radio-Canada mentionne également l'achat d'un véhicule blindé à 300 000$, une flotte de 200 voitures, des ordinateurs pour les enquêteurs et des centaines d'heures supplémentaires effectuées lors d'enquête sur les motards.

Ce n'est pas la première fois que cette caisse fait les manchettes. En janvier dernier, quatre officiers supérieurs de la SQ, dont l'ex-directeur général Richard Deschesnes, ont été accusés de fraude pour des indemnités de départ qui auraient été versées à même ce fonds d'opération.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer