La Coalition pour la sécurité ferroviaire compte presser les gouvernements

D'ici les prochaines semaines, les membres de la... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse)

Agrandir

D'ici les prochaines semaines, les membres de la Coalition municipale transfrontalière ont convenu d'organiser un événement conjoint où les représentants des industries pétrolière et ferroviaire seraient conviés afin de renforcer le dialogue entre les municipalités et les entreprises.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, Archives La Presse

La Presse Canadienne
WASHINGTON

Tout en dressant un bilan positif de leur passage à Washington, les leaders de la Coalition municipale transfrontalière pour la sécurité ferroviaire ont admis craindre que la lenteur des processus gouvernementaux retarde la mise en place de changements urgents.

Dans un communiqué de presse, les responsables de la Coalition disent être repartis de Washington avec un mandat renforcé qui permet de conclure que la volonté d'harmoniser les règles de sécurité du transport ferroviaire oblige maintenant les gouvernements à collaborer de très près.

Mais la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, qui codirigeait la Coalition, a averti que ses membres feront preuve de ténacité dans leur désir de voir des modifications profondes apportées à la législation en matière de transport ferroviaire.

De son côté, Vicky May Hamm, mairesse de Magog et porte-parole de la Coalition, a affirmé que les coûts faramineux liés au rétablissement après une tragédie comme celle de Lac-Mégantic, en juillet dernier, justifient amplement des investissements en prévention. À cet égard, toutefois, la Coalition ne cache pas sa perplexité devant ce qu'elle qualifie d'hésitation des gouvernements à obliger les entreprises à investir en sécurité.

Au cours des deux derniers jours, la Coalition s'est notamment arrêtée au Capitole pour rappeler l'ampleur de la catastrophe humaine et financière qui a frappé la petite municipalité québécoise. Les membres de la Coalition, qui incluaient des intervenants d'autres régions de l'est du pays et des États-Unis, ont aussi rencontré, lundi, le secrétaire au transport de l'administration Obama, Anthony Foxx, et l'administrateur des Chemins de fer nationaux, Joseph Szabo, en plus de s'entretenir avec l'ambassadeur canadien Gary Doer.

D'ici les prochaines semaines, les membres de la Coalition municipale transfrontalière ont convenu d'organiser un événement conjoint où les représentants des industries pétrolière et ferroviaire seraient conviés afin de renforcer le dialogue entre les municipalités et les entreprises.

Parallèlement, les membres de la Coalition rencontreront leurs collègues canadiens pour témoigner de leur expérience à Washington et poursuivront leurs actions afin que les gouvernements locaux soient partie prenante du processus entourant l'harmonisation des règles de sécurité entre le Canada et les États-Unis.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer