Les Américains ont adoré Rob Ford, croit son frère

Le maire de Toronto, Rob Ford, était l'invité... (Photo Randy Holmes, AP)

Agrandir

Le maire de Toronto, Rob Ford, était l'invité de Jimmy Kimmel lundi soir.

Photo Randy Holmes, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
TORONTO

Le bien-cuit réservé par Jimmy Kimmel à Rob Ford sur le plateau de son talk-show, lundi soir, ressemblait à un «pique-nique paroissial», selon le frère du maire, qui a insisté, mardi, sur le fait que l'animateur a déclaré que Ford est «le meilleur maire» qu'il ait jamais rencontré.

Commentant l'apparition de son frère sur le plateau télévisé américain, mardi, le conseiller Doug Ford a laissé de côté les vidéos embarrassantes montrées par Kimmel, et sa suggestion au maire de demander de l'aide pour ses problèmes de consommation. Il a plutôt souligné le fait que l'animateur était sincère, à son avis, lorsqu'il a déclaré que son frère était «le meilleur maire».

Pendant la majeure partie de son entrevue de 15 minutes à «Jimmy Kimmel Live», lundi, le maire de Toronto a semblé mal à l'aise alors que l'animateur et humoriste le questionnait sur une série d'incidents graves qui ont attiré sur lui l'attention de la planète entière.

L'animateur a ensuite lu le courriel d'un citoyen de Toronto, qui a écrit que la présence de Ford à l'émission était «une gifle au visage de tous les Torontois», parlant de «violence conjugale, d'ivresse au volant, de racisme, d'homophobie et d'incapacité à dire la vérité». Ce à quoi Rob Ford a simplement répondu: «C'est tout?».

À un certain moment, Kimmel a présenté les images tournées avec un téléphone portable et montrant Ford hurler qu'il voulait tuer quelqu'un. Le maire a indiqué qu'il ignorait qui était alors la cible de sa colère.

Kimmel a fait rire son public lorsqu'il a montré plusieurs vidéos devenues virales, et a demandé au maire combien de fois il a eu à s'excuser de son comportement. Ford a pour sa part répété, encore et encore, qu'il avait fait épargner de l'argent aux contribuables et qu'il travaille fort pour ses concitoyens.

Mardi, Doug Ford a indiqué que le public en studio et les Américains «sans parti pris» qu'ils ont rencontrés à Los Angeles ont tous trouvé que Rob Ford était un bon gars.

«Ils sont devenus fous de Rob, a déclaré Doug Ford. Tous ceux à qui nous avons parlé étaient positifs.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer