T.-N.-L.: Kathy Dunderdale abandonne son siège de députée provinciale

Kathy Dunderdale est devenue la leader des progressistes-conservateurs, sans... (Photo Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Kathy Dunderdale est devenue la leader des progressistes-conservateurs, sans opposition, après le retrait de la vie politique du précédent premier ministre Danny Williams, en 2010.

Photo Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
SAINT-JEAN, T.-N.-L.

L'ancienne première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Kathy Dunderdale abandonne son siège à l'Assemblée législative.

Mme Dunderdale est devenue la leader des progressistes-conservateurs, sans opposition, après le retrait de la vie politique du précédent premier ministre Danny Williams, en 2010.

Elle a mené les conservateurs vers une troisième majorité en octobre 2011, mais a démissionné le 24 janvier dernier dans la foulée d'une contestation de son leadership, et une baisse dramatique de son taux de popularité.

Son départ laisse les progressistes-conservateurs avec 33 sièges à la législature, comparativement à 11 libéraux et trois néo-démocrates.

Dans une déclaration transmise par voie de communiqué, Mme Dunderdale a remercié les électeurs de sa circonscription de Virginia-Waters, qu'elle représente depuis sa première élection, en 2003.

Le premier ministre Tom Marshall a indiqué que Mme Dunderdale constitue un modèle pour tous les Canadiens - et plus particulièrement pour les jeunes femmes de la province.

«En tant que première ministre, et dans plusieurs autres rôles, elle a écrit un chapitre important de l'histoire de notre province, fracassant des plafonds de verre et ouvrant des portes par lesquelles d'autres pourront un jour entrer.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer