Une femme enceinte en état de mort cérébrale émeut le pays

Dylan et Robyn Benson le jour de leur... (Photo: PC)

Agrandir

Dylan et Robyn Benson le jour de leur mariage.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Un Canadien, dont l'épouse en état de mort cérébrale sera débranchée après la naissance de leur enfant, suscite l'émotion au pays en racontant sur les réseaux sociaux et sur un blogue son cheminement depuis le basculement de sa vie.

Lundi, la souscription en ligne lancée par Dylan Benson avait déjà atteint près de 50 000 dollars pour lui permettre de ne pas travailler pour les mois qui suivront la naissance de son enfant, prévue le mois prochain.

Dans son premier billet intitulé «Le jour après celui où ma vie a changé», Dylan Benson, 32 ans, explique que son épouse du même âge a été victime d'une hémorragie cérébrale le 21 décembre alors qu'elle était enceinte de 22 semaines.

Depuis, Robyn Benson est aux urgences de l'hôpital de Victoria, en Colombie-Britannique, sous assistance respiratoire et intubée mais en coma végétatif. Les médecins maintiennent ses fonctions vitales pour atteindre au maximum les 34 semaines de gestation avant de procéder à un accouchement par césarienne, explique Dylan Benson.

Une porte-parole de l'hôpital général de Victoria a confirmé que Robyn Benson est bien hospitalisée, sans donner plus de précisions. «Avoir une femme pratiquement mère sous assistance et en mort clinique est une tragédie rare», a-t-elle ajouté.

Sur son blogue, Dylan Benson écrit que le corps médical débranchera les appareils d'assistance au maintien en vie de sa femme juste après la naissance de son fils, qu'il a déjà prénommé Iver.

«J'ai décidé de prendre un congé sans solde (...) avec tellement à faire que je ne peux tout simplement pas me concentrer sur mon travail», écrit ce passionné de hockey et des Canucks de Vancouver, principale attention de ses messages sur son compte Twitter.

La souscription a littéralement décollé avec les récits faits par les médias canadiens. Avec l'objectif des 32 000 dollars largement dépassé, Dylan Benson ne dit pas si cette souscription va être suspendue. Elle est encore ouverte pour 89 jours, soit bien après la naissance supposée du bébé.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • La protection du foetus au Texas

    États-Unis

    La protection du foetus au Texas

    Ces derniers jours, quand Erick Muñoz se penchait pour déposer un baiser sur le front de sa femme, il ne reconnaissait plus son odeur. Ses années... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer