Alberta: état d'urgence levé et le Stampede se prépare

Yahya Abougoush aide ses parents a nettoyé leur... (Photo Jeff McIntosh, PC)

Agrandir

Yahya Abougoush aide ses parents a nettoyé leur résidence à High River.

Photo Jeff McIntosh, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Près de la moitié des quelque 13 000 habitants de High River ont jusqu'ici reçu la permission des autorités de réintégrer leur foyer après en avoir été évacués de force par les inondations qui ont ravagé le sud de l'Alberta, fin juin.

Le gouvernement de l'Alberta précise que certains résidants du secteur qui a été le plus endommagé - le centre-ville - peuvent rentrer chez eux.

Cependant, la plupart des résidants des quartiers les plus touchés par le débordement de la rivière Highwood, le 20 juin, pourraient devoir patienter pendant encore quatre semaines.

Les dégâts laissés par les inondations sont considérables. Une multitude de sinistrés ont vu des murs de leur habitation arrachés et les planchers être couverts d'une épaisse couche de boue.

Près de la moitié des quelque 13 000 habitants de... (Photo Jeff McIntosh, PC) - image 2.0

Agrandir

Photo Jeff McIntosh, PC

Quelque 150 000 litres d'eau sont pompés chaque minute dans l'est de High River afin de permettre aux gens de retrouver leurs biens dès que possible.

Du côté de Calgary, l'état d'urgence qui avait été décrété au plus fort des inondations, il y a deux semaines, a été levé juste à temps pour le Stampede.

Les festivités reliées au Stampede débuteront officiellement ce... (Photo Jeff McIntosh, PC) - image 3.0

Agrandir

Les festivités reliées au Stampede débuteront officiellement ce vendredi avec le traditionnel défilé.

Photo Jeff McIntosh, PC

Le maire Naheed Nenshi a officiellement déclaré en matinée jeudi que les portes de Calgary étaient rouvertes aux visiteurs et qu'il était de nouveau possible d'y brasser des affaires.

Selon le premier magistrat, une campagne publicitaire doit maintenant être mise en branle afin d'informer les touristes des quatre coins de la planète que la ville n'est plus sous l'eau, et pour encourager les visiteurs à prendre part au Stampede, un événement d'une durée de 10 jours.

Il faudra néanmoins compter plusieurs mois avant d'envisager un retour à la normale à Calgary, a prévenu M. Nenshi.

Le Stampede sera bien particulier cette année, a suggéré le maire, puisqu'il témoignera du courage des habitants de Calgary qui ont travaillé ensemble pour permettre la tenue de l'événement tel que prévu.

Les festivités reliées au Stampede débuteront officiellement ce vendredi avec le traditionnel défilé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer