Cocktail météo hivernal pour lancer le week-end

Partager

Sur le même thème

Pluie verglaçante, neige et grésil. Le cocktail météo qui lance officiellement le week-end sur la grande région de Montréal nous éloigne un peu plus des terrasses et du bon temps à l'extérieur. Il faut ressortir manteau, parapluie et bottes pour la soirée, alors que le plus fort de la tempête prendra fin demain matin.

> Les prévisions météorologiques

Le système dépressionnaire est situé sur la région des Grands Lacs et transportera sur Montréal et ses environs de 10 à 15 centimètres de neige. Au nord du fleuve Saint-Laurent et dans la région de l'Estrie, les accumulations pourraient plutôt grimper jusqu'à 20 centimètres.

«Le printemps arrive, mais je ne peux pas vous garantir qu'il ne tombera plus de flocons d'ici la fin avril, s'est désolé le météorologue d'Environnement Canada, André Cantin. Si on a une accalmie en début de semaine prochaine, avec une masse d'air plus chaude qui apportera aussi de la pluie, l'air froid restera avec nous d'ici à la fin du mois.»

Il vaut mieux ne pas se comparer à l'an passé, alors que les températures plus douces s'étaient installées sur la région de Montréal à la fin mars. Cette année, le printemps risque d'être plus court, pour faire place aux températures d'été.

«On n'a pas à s'inquiéter pour notre été à ce moment-ci, rassure M. Cantin. Lorsque les vents du sud s'établiront sur la région, on passera presque de l'hiver à l'été, sans avoir eu de printemps», explique-t-il.

Dans la grande région de Québec, les accumulations de neige prévues sont similaires aux prévisions de Montréal, mais se termineront en après-midi seulement, samedi. Des rafales allant jusqu'à 50 km/h affecteront toutefois certaines régions, ce qui pourrait diminuer la visibilité sur les routes.

Prudence sur les routes

Les conditions routières sont présentement difficiles sur l'ensemble du réseau, particulièrement sur les régions du sud-ouest de la province.

«Les chaussées sont enneigées sur l'ensemble du territoire. Du côté de l'Estrie, dans le secteur de Sherbrooke, l'autoroute 10 est présentement glacée», a expliqué Denis Arsenault, du ministère des Transports du Québec.

«On dénombre plusieurs sorties de route, qui s'expliquent probablement du fait que les gens n'ont plus leurs pneus d'hiver sur leurs véhicules», dit-il.

Dans la région des Laurentides, de nombreuses sorties de routes pourraient ralentir la circulation sur l'autoroute 15. On ne dénombre pour l'instant aucun blessé grave.

«Nos équipes sont à pied d'oeuvre pour répandre de l'abrasif, afin de faire fondre la glace qui se forme du fait que les températures avoisinent actuellement 0 degré Celcius», a dit M. Arsenault.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer