Exclusif

Des passagers d'Air Canada coincés à Paris

Partager

Sur le même thème

La semaine de vacances au Québec commence bien mal pour Razika Larabi. La Parisienne et deux de ses amis sont coincés à l'aéroport Charles-de-Gaulle avec des dizaines d'autres passagers d'Air Canada. Pour une deuxième journée consécutive, samedi, le transporteur aérien a annulé son vol AC871 reliant la Ville lumière à Montréal.

«Ça nous pose problème au niveau des réservations [au Québec]», confie la jeune femme, qui devait partir aujourd'hui. Jointe par internet à l'hôtel de l'aéroport où Air Canada a logé ses passagers, elle dit ne pas trop s'en faire pour l'instant. «On est en vacances, on ne va pas se polluer l'esprit avec ce genre de détails.»

Razika Larabi déplore cependant l'incohérence des informations transmises par Air Canada. Dès hier, elle a vérifié l'état du vol par internet. Verdict : retardé de quatre heures. L'information n'avait pas changé ce matin. «On a même téléphoné et on nous a confirmé le retard.» Mais en arrivant à l'aéroport, «les panneaux d'affichage indiquaient que le vol était à l'heure ! On ne comprenait plus!» À l'enregistrement, elle et ses amis ont finalement appris que le vol était... annulé.

La Presse a tenté plusieurs fois de joindre le service de presse d'Air Canada, samedi matin, mais en vain. En téléphonant à la billetterie d'Air Canada, il a été possible d'apprendre que l'équipage n'avait pas bénéficié du temps de repos réglementaire entre deux vols. C'est ce qui expliquerait pourquoi le vol AC871 a été annulé, samedi. Impossible, toutefois, de savoir pourquoi celui de vendredi avait lui aussi été annulé, pas plus que le nombre exact de passagers coincés à Paris.

Un début d'explication

Dans un courriel laconique reçu après la mise en ligne de notre reportage vidéo, Air Canada a donné quelques explications sur la double annulation du vol AC871. «L'appareil qui devait l'assurer a été heurté par un camion de la compagnie qui assure le service traiteur, explique le porte-parole John Reber. Comme la porte de l'avion a été endommagée, il faut la réparer avant de repartir. Les passagers ont été transférés donc sur le vol AC2071 prévu pour dimanche matin.»

Quant au vol AC871 d'hier, il a été annulé parce que l'avion devant l'effectuer était retenu à Montréal à cause d'un problème mécanique et n'est finalement arrivé à Paris que ce matin. «Nous avons hébergé les passagers affectés à l'hôtel vendredi soir et ils sont partis samedi matin et sont arrivés à Montréal samedi après-midi.»

Air Canada n'a pas répondu à nos autres questions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer