Valérie Plante promet de mettre fin aux bonis aux contraventions

La chef de Projet Montréal, Valérie Plante (à... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

La chef de Projet Montréal, Valérie Plante (à droite).

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'aspirante à la mairie Valérie Plante s'est engagée à abolir les primes accordées aux cadres du SPVM en fonction du nombre de contraventions émises.

La chef de Projet Montréal a annoncé ce matin qu'elle comptait mettre fin aux «bonis-Denis», en référence au programme incitatif mis en place sous l'administration Coderre. Afin d'obtenir une prime de rendement, les cadres du SPVM sont désormais évalués en fonction de plusieurs critères, dont l'atteinte des objectifs en contraventions. 

Valérie Plante juge que ces bonis sont inefficaces. Plutôt qu'inciter le corps policier à s'attaquer aux mauvais comportements des usagers de la route, ils favoriseraient les «trappes à tickets». Les agents se contenteraient de quadriller les endroits connus pour certaines infractions, plutôt que l'ensemble des routes.

La chef de Projet Montréal estime que les policiers n'ont pas besoin d'un tel programme pour savoir où et comment intervenir sur le réseau.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer