Un affrontement de taille se dessine à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville

Harout Chitilian... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Harout Chitilian

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un affrontement de taille se dessine à la mairie d'Ahuntsic-Cartierville lors de l'élection du 5 novembre alors qu'Équipe Coderre et Projet Montréal présentent des élus clés pour briguer ce poste.

L'un des piliers de l'administration Coderre, Harout Chitilian, a annoncé ce matin qu'il brigue la mairie de l'arrondissement situé dans le nord de l'île. Il compte ainsi remplacer chez Équipe Coderre Pierre Gagnier qui, âgé de 81 ans, a décidé de prendre sa retraite.

Élu depuis 2009 comme conseiller de ville, Harout Chitilian occupe le poste de vice-président du comité exécutif et a piloté d'importants dossiers, notamment celui de la ville intelligente.

Il affrontera ainsi Émilie Thuillier, de Projet Montréal, qui a annoncé en juin se présenter à la mairie de l'arrondissement. La conseillère a elle aussi été élue pour la première fois en 2009. Depuis, elle s'est notamment fait remarquer à l'hôtel de ville en tant que présidente de la Commission sur l'examen des contrats.

La lutte sera chaude puisque l'arrondissement a souvent changé de camp. Après avoir été dirigés par Union Montréal, les citoyens d'Ahuntsic avaient élu Pierre Gagnier en 2009 alors que celui-ci défendait la bannière de Projet Montréal. Il avait quitté le parti l'année suivante pour devenir indépendant. Il avait ensuite joint Équipe Coderre en 2013 avec qui il a été élu.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer