Outremont: les cyclistes invités à s'engager en sens inverse

Les signalisations au sol de la piste cyclable... (photo PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Les signalisations au sol de la piste cyclable sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine dirigent les cyclistes droit vers un sens unique et inverse.

photo PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tourner à gauche ? S'engager dans la voie de droite ? Continuer tout droit ? La piste cyclable du chemin de la Côte-Sainte-Catherine, à l'angle de l'avenue Vincent-d'Indy, dans Outremont, est si mal tracée qu'elle crée une dangereuse confusion pour les cyclistes, a constaté La Presse.

Les signalisations au sol de la piste cyclable sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine dirigent les cyclistes droit vers un sens unique et inverse. Le cycliste qui roule vers l'ouest sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine doit tourner à gauche pour continuer sa route sur la bande cyclable de Vincent-d'Indy vers le sud. Le tracé de la piste semble enjoindre de continuer tout droit, face aux voitures et autobus.

« Je me demande toujours quelle indication il faut suivre », a affirmé Pierre Chorand, un cycliste arrêté au croisement.

« Les chevrons au sol avec les vélos ainsi que le dernier chevron orienté vers le sud indiquent aux cyclistes que la voie cyclable se poursuit sur Vincent-d'Indy », a cependant réfuté Marie Eve Courchesne, chargée de communication de la Ville de Montréal.

« Si vous ne m'aviez pas arrêtée, je me serais engagée dans le sens inverse », a déclaré Erin Walters, perchée sur son BIXI. Elle dit ne pas être habituée à cette piste, ne pas savoir quel chemin emprunter. Elle s'est finalement engagée à gauche, la route la plus sécuritaire.

C'est ce que font les plus habitués de cette piste. On en voit aussi quelques-uns monter sur le trottoir pour continuer tout droit, d'autres traversent le croisement pour prendre la voie de droite aux côtés des voitures. Sous nos yeux, lors de notre passage sur les lieux, une femme a suivi les indications, s'est rendu compte du problème une fois engagée dans le sens inverse, puis a fait demi-tour et a finalement poursuivi son chemin dans l'autre voie.

L'avenue Vincent-d'Indy mène au CEPSUM et à l'Université de Montréal. Gabriel de Montigny se dirigeait vers l'école par son chemin habituel. « Je n'ai jamais continué tout droit, mais ce coin-là est problématique, la piste est très mal faite ici. » Le jeune homme estime qu'en général, les routes que doivent emprunter les cyclistes sont sécuritaires à Montréal. « C'est sûr qu'il y a des endroits, comme ici, où c'est plus mélangeant. »

La Ville affirme qu'aucune plainte ni aucun accident n'ont été rapportés à cette intersection en raison du tracé et qu'aucun changement n'est prévu à la piste cyclable actuelle. « Les aménagements cyclables réalisés à Montréal sont réalisés exclusivement par des ingénieurs et sont conformes aux normes provinciales du Québec. Le choix du concept d'aménagement implanté est toujours celui qui offre le plus de sécurité et de confort aux cyclistes », indique Marie Eve Courchesne.

Connaissez-vous d'autres pistes cyclables mal signalisées et dangereuses à Montréal? Écrivez-nous à l'adresse redaction@lapresse.ca




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer