Circulation à Montréal: exit «Monsieur Fluidité»

Pierre Lacasse avait été nommé chargé de mission en... (Photo Ryan Remiorz, archives PC)

Agrandir

Pierre Lacasse avait été nommé chargé de mission en matière de circulation pour la Ville de Montréal.

Photo Ryan Remiorz, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nommé il y a moins de trois mois, le «chargé de mission en matière de circulation» Pierre Lacasse n'est déjà plus à l'emploi de la Ville de Montréal.

«L'expérience n'a pas été concluante, a indiqué par courriel le relationniste de la Ville, Jacques-Alain Lavallée. Nous avons mis fin à son contrat.»

La nomination de M. Lacasse, un ancien chroniqueur de la circulation à la radio, avait été annoncée par le maire Denis Coderre en personne. Surnommé «Monsieur Fluidité», M. Lacasse devait «donner l'heure juste», selon ce qu'avait expliqué le maire Coderre. Il devait par exemple aider la Ville à mieux coordonner ses travaux avec ceux du ministère des Transports.

Le mois dernier, M. Lacasse a été cité par le Journal de Montréal, peut-être donnant l'heure juste une fois de plus. «Ça fait des années que je le répète: il n'y a plus rien à faire pour Montréal, avait-il dit. Le flot de circulation est tellement important et dense sur le réseau autoroutier que, dès que tu as une voie de bloquée quelque part, ça a des répercussions partout.»

Jeudi, le maire Coderre n'a pas souhaité commenter publiquement le départ de M. Lacasse. Pierre Lacasse a affirmé à Radio-Canada que «l'expérience n'a pas été concluante», reprenant les propos de la Ville, et ajoutant: «Ça ne changeait pas».

«Un échec total et gênant»

«Je pense depuis le début que l'embauche de M. Lacasse était un stunt de relations publiques du maire Coderre», a affirmé jeudi Craig Sauvé, conseiller de ville pour Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-St-Charles et porte-parole de Projet Montréal en matière de transports.

«M. Lacasse est une bonne personne que tout le monde respecte, mais malheureusement il est peut-être un bouc-émissaire pour le maire. C'est un échec total et gênant. M. Lacasse a fait des recommandations qui ont été ignorées par les ingénieurs de la Ville, a indiqué M. Sauvé. Peut-être que le maire était frustré de voire M. Lacasse s'exprimer librement dans les médias.»

Selon M. Sauvé, les décisions et opinions de M. Coderre ne font qu'aggraver les problèmes de circulation à Montréal. «Les routes à Montréal sont à pleine capacité, dit-il. Il faut être plus efficace avec les routes qu'on a. Il faut transporter plus de monde avec la même géométrie de rues. Il faut que le transport en commun se porte mieux. Il faut aussi améliorer l'infrastructure cyclable. Souvent, chaque cycliste de plus est un automobiliste de moins.»

«M. Coderre était pour le parachèvement de l'autoroute 19 et le développement de Pierrefonds Ouest, des projets qui ne font qu'ajouter des véhicules à Montréal.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer