École au centre-ville : Coderre accuse la CSDM de se traîner les pieds

Le maire Denis Coderre accuse la Commission scolaire de Montréal (CSDM) de se... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire Denis Coderre accuse la Commission scolaire de Montréal (CSDM) de se traîner dans la construction d'une nouvelle école au centre-ville et a dit souhaiter que la Ville de Montréal récupère la gestion des établissements scolaires sur l'île.

Plusieurs citoyens se sont présentés au conseil municipal pour plaider pour la construction d'une école sur le site de l'ancien Hôpital pour enfants, ceux-ci déposant une pétition de près de 600 noms. Le maire les a invités à plutôt faire pression sur la CSDM, estimant que c'est elle qui fait traîner le dossier.

«La Commission scolaire a un rôle à jouer, mais j'ai l'impression que ça [piétine] tout le temps. On est d'accord à ce qu'il y ait plus d'écoles au centre-ville et on s'attend à ce que la Commission scolaire s'engage et livre la marchandise», a déclaré M. Coderre. 

Le maire est allé plus loin en disant vouloir s'occuper de la construction des établissements. «Donnez-moi la juridiction des écoles et je vais les bâtir», a lancé M. Coderre. Il compte d'ailleurs sur la future Loi sur le statut de métropole pour mettre en place un comité qui veillera à l'entretien des bâtiments scolaires.

La présidente de la Commission scolaire, Catherine Harel-Bourdon, souligne quant à elle que le maire Coderre, qui dirige l'arrondissement Ville-Marie, doit changer le zonage pour permettre l'aménagement d'une école. «La CSDM a fait ses devoirs», a-t-elle assuré.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer