Un autre opposant à Coderre dégommé

Marvin Rotrand a été vice-président du conseil d'administration de... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Marvin Rotrand a été vice-président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal, durant 16 ans.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un autre élu de l'opposition perd un important poste qu'il occupait à la Ville de Montréal. Marvin Rotrand a appris en arrivant au conseil municipal hier qu'il était démis de ses fonctions de vice-président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal, poste qu'il occupait depuis 16 ans.

«Ça en dit long sur Denis Coderre s'il obtient une majorité à la prochaine élection», s'est désolé Marvin Rotrand. L'élu estime être puni par le maire pour avoir pris la tête du parti Coalition Montréal. Il dit pourtant avoir tenté de le rassurer, en lui assurant qu'il n'entendait pas agir en s'opposant systématiquement à ses décisions. D'ailleurs, même s'il n'a jamais été membre d'Équipe Coderre, il souligne avoir fréquemment défendu le bilan en transport en commun de l'administration, estimant qu'elle avançait dans la bonne direction.

Malgré sa déception, Marvin Rotrand n'entend pas se battre, disant ne pas vouloir entraîner la STM dans une guerre politique.

La perte de ce poste à la STM coûtera cher à Marvin Rotrand puisqu'il amputera son salaire de 40%. De 86 000$ par an, sa rémunération tombera à 53 000$.

En plus de perdre son poste à la STM, le siège qu'il occupe à l'hôtel de ville a été déplacé en pleine séance hier. Alors qu'il se trouvait en après-midi entre les bancs de l'administration Coderre et ceux de Projet Montréal, son pupitre a été déplacé en soirée près des indépendants. Ce changement survient alors que l'élue Elsie Lefebvre a annoncé sa décision de quitter Coalition Montréal pour devenir indépendante. Ironiquement, celle-ci conserve son siège près de l'administration Coderre, puisqu'elle est membre associée au comité exécutif.

Au moment d'écrire ces lignes, le maire Coderre ne s'était pas exprimé sur sa décision de remercier Marvin Rotrand de son poste de vice-président de la STM.

Ce changement survient alors que le maire a décidé de remercier l'élu Benoit Dorais de son poste de président du conseil d'agglomération, à la suite de son passage dans les rangs de Projet Montréal. Denis Coderre a invoqué un équilibre à respecter entre le nombre d'élus des différentes formations à l'hôtel de ville pour remercier l'élu. Projet Montréal a tenté de bloquer la décision, mais sans succès.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer